Consoles-Fan
26/04/2018

Auteur
  

2930 articles en ligne

 
Cavalcade
Bon alors euh c’est l’histoire du gars qui tombe dans un ravin !
Ah bon ? Tu la connais ?

Vous connaissez peut-

Aujourd’hui, son livre est adapté sur grand écran. Titoff interprète ce personnage au sale caractère, chagrin, cynique. Un rôle où l’on n’attendait pas trop le comique de scène plus habitué aux onomatopées qu’aux véritables grands rôles. Et c’est là que tout devient intéressant car on découvre un Titoff assez troublant, qui doit interpréter un invalide dans ses moindres faits et gestes. C’est plutôt bluffant. Parmi ses amis qui ne l’ont pas abandonné, on peut compter sur Estelle Lefébure et Axel Laffont qui semble nous servir des sketches de son dernier one-woman show à chacune de ces apparitions.

Outre l’aspect remontée pénible à la surface de l’eau puisqu’il va bien falloir peu à peu reprendre possession de son corps, le film reste assez léger au niveau de l’histoire et insiste finalement plus sur le caractère du personnage principal et ses difficultés relationnelles tant sur le plan amical que sentimental voire purement sexuel. La machine doit se remettre en marche et cela ne va pas être simple. En effet, bien plus qu’un film sur le handicap ou la souffrance, Cavalcade nous montre la renaissance d’un homme qui doit recomposer et reprendre à la vie ce qu’elle lui a pris.


 R