Consoles-Fan
16/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Sakura Taisen V Episode 0 : Arano no Samurai Musume
En attendant Sakura Taisen V
De quoi nous mettre en app

Avant de rentrer dans le vif du sujet avec Sakura Taisen V, Red et Sega ont d

Ce Sakura Taisen est en effet, et c’est presque une première puisqu’il faut aussi compter le jeu bonus présent dans Sakura Taisen 3, un beat-them-up, bête et méchant, comme on les aime. On avance, on frappe, on avance encore, on frappe, on fait une magie de temps en temps, on essaie d’autres coup, et puis en sautant, on tente diverses combinaisons ! Aaaah, que c’est bon !

Par contre, c’est pas très beau, et puis, c’est assez répétitif. Mais malgré cela, je me suis vraiment bien amusé. Ce petit jeu pas prise de tête pour un sou m’a enivré. Est-ce pour ses musiques magnifiques ? Est-ce pour son gameplay immédiat ? Je pense que c’est surtout pour le fun qui se dégage de cette production. Les boss sont vraiment très sympathiques et même s’il ne faut jamais aller chercher bien loin, ce jeu est vraiment impeccable pour vous, mesdames messieurs, qui rentrez fatigués après une dure journée de labeur.

Les amateurs de digital comics risquent tout de même d’être assez désappointés car ces passages sont vraiment sous-représentés. Mais si vous aimez la baston, entrez et prenez place.

Que serait un bon vieux beat-them-up sans ses sacrés items ! Ici, vous récupérerez de la vie, prendrez de la vitesse, augmenterez votre protection ou votre force de frappe. Vous aurez aussi l’occasion de récupérer divers objets (épées, selle, éperons) afin de booster vos paramètres. A chaque épée, correspond un style de frappe et une magie différente dont le stock est limité mais également variable d’une épée à l’autre. Certaines magie sont destructrices un peu partout autour de vous, d’autres émettent un tir plus concentré dans une direction, d’autres encore ralentissent le temps (merci Monsieur Matrix). Certaines épées vous font récupérer de la vie lorsque vous frapper vos ennemis. C’est bien pratique ! En alternant les boutons de saut, de dash et de coups, vous découvrirez un jeu finalement assez riches en coups. Certains ennemis résisteront d’ailleurs systématiquement à certaines attaques, à vous de les varier en conséquence. Chaque stage est ponctué d’une notation de type alphabétique. Classique !

Techniquement, Sega a visiblement choisi l’option glandouille. C’est vraiment pas très détaillé et ça se permet pas mal de clipping. Gasp ! Figurez-vous même que si le jeu est dans l’ensemble parfaitement fluide, trop de monde à l’écran provoque de sérieux ralentissements. Ensuite, j’ai relevé quelques petits problèmes de l’ordre du détail comme par exemple le fait que cela ne semble gêner personne que le cheval pose ses pattes un peu trop dans le vide quitte à contrecarrer les lois de la gravitation. De plus, le synopsis n’est pas toujours au point, avec de très légères et rares incohérences entre le jeu et les cut-scènes. Bref, pas de quoi fouetter un chat. Je ne fais ici que mon devoir en vous les signalant, je n’essaie nullement de vous dégoûter !

Car à côté de cela, il y a la présence d’un plan assez bien fait qui indique où se trouvent les ennemis. Ces plans seront essentiellement utiles dans les stages labyrinthiques. Et puis il y a la durée de vie du jeu qui semble sans cesse grandir au fur et à mesure que l’on avance. Au début, tout s’enchaîne très vite, on a l’impression qu’on va pouvoir boucler en 3 heures. En réalité, il en faudra quand même le double, pour ensuite découvrir qu’il y a des tas de personnages jouables issus de la série à débloquer et qui vont emprunter des chemins différents tout en se payant le luxe d’accéder à de nouveaux stages. Une fois de plus, la série des Sakura Taisen s’illustre dans la profondeur horizontale.

Graphismes : 53%
Un très beau design character et puis c’est tout. A la fois vide, aliasé, texturé à la truelle et bourré de clipping, ce Sakura Taisen accumule les erreurs !

Animation : 67%
Parfaitement fluide jusqu’à l’arrivée d’un grand nombre d’ennemis à l’écran !

Jouabilité : 78%
Simple, immédiat, efficace !

Bande Son : 90%
On en redemande. Le renouvellement peut cependant effrayer car les thèmes classiques sont déjà si exceptionnels qu’on a peur d’avoir moins bien. Heureusement, il n’en est rien : la série a su bien évoluer avec les pays visités.

Intérêt : 95%
Chapeau (de cow-girl) ! Voilà un beat-them-all très complet qui trouve beaucoup de diversification en terme de contenu (stages, personnages cachés...). Un système de level à la RPG permet de booster vos paramètres.

Note Globale : 85%
Un peu faiblard sur le plan technique mais finalement très fun, ce Sakura Taisen saura malgré tout séduire les fans comme moi. Il constitue une délicieuse mise en bouche avant le plat de résistance : Sakura Taisen V.


NOTE : 08/10