Consoles-Fan
18/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
Yoshi Touch & Go
Apr
Christophe Izard pr

Yoshi Touch & Go ne cache vraiment pas son influence graphique puisque le jeu ressemble comme deux gouttes d’eau au Yoshi Island de la Superfamicom, avec tout autant de couleurs, de d

C’est ce qui s’appelle tailler ses ennemis en pieces

Dans Yoshi Touch & Go, vous allez devoir tracer des courbes composées de petits nuages chargés de ralentir la chute de Baby Mario retenu par 3 ballons symbolisant sa vie. Les nuages permettent aussi surtout de modifier sa trajectoire et d’éviter ainsi des ennemis qui éclateront un des ballons si Baby Mario les effleure. Lorsqu’il n’y a plus de ballon, c’est la chute finale ! Une autre technique consiste à entourer les ennemis d’un coup de stylet afin de les transformer en pièces. Avec le stylet, vous pourrez aussi déplacer certains objets « passifs ». Pas question donc de déplacer un ennemi ! Essayez d’optimiser le chemin de Baby Mario afin qu’il récupère un maximum de pièces sur son passage. Vous verrez que c’est très utile pour la suite du stage car le Yoshi avec lequel vous jouerez dans la deuxième séquence aura de plus ou moins bons paramètres.

Une fois que Baby Mario a bien atterri, Yoshi prend donc la relève et parcourt un stage de gauche à droite pour les droitiers et de droite à gauche pour les gauchers, afin que votre main et le stylet ne gêne pas trop le champ de vision. N’oubliez pas de configurer votre console en fonction. Pour ma part, j’ai joué dans les deux sens pour varier les plaisirs !

Tout se passe à présent comme dans un Yoshi Island, à la seule différence que Yoshi ne fait qu’avancer, à une vitesse relativement faible. Vous devez créer diverses plate-formes pour éviter qu’il tombe dans les trous pour pour lui faire récupérer des pièces ou des fruits. Les fruits rechargent la réserve d’oeufs de Yoshi. Ceux-ci peuvent être balancés comme dans Yoshi Island sur des ennemis ou sur des items. Il suffit de cliquer à un endroit de l’écran et l’oeuf suivra la trajectoire que vous aurez déterminé. Ces oeufs sont très utiles pour récupérer les items ou éliminer des ennemis visibles dans l’écran du dessus, inaccessible pour Yoshi qui ne se déplace qu’en bas. Pour faire sauter Yoshi, cliquer sur lui autant de fois que vous le souhaitez. La limite est en toute logique l’écran tactile.

Finalement, Yoshi est un jeu consacré à l’explosion de son propre score d’un simple stage. Il n’y a pas de « next stage » Une fois que c’est terminé, vous devez reccommencer ! Alors, certes, un mode de jeu propose une gestion alléatoire de tableaux que vous devez parcourir le plus longtemps possible sans vous faire toucher puisque le game over est immédiat... Le temps de réactivité est quand même suffisamment long pour rendre cela abordable mais n’imaginez tout de même pas que ce Yoshi est une partie de plaisir pour autant. D’autres règles du jeu reprennent toujours le concept, seul votre but change. Par exemple, dans le mode Chrono, vous devez exploser votre temps. Dans le mode défi, votre temps est limité : vous devez aller le plus loin possible en récupérant de précieuses secondes en éliminant vos ennemis. Enfin, deux joueurs pourront faire la course en Wifi. En bref, on a un peu l’impression que Nintendo nous a fait une bien mauvaise blague en nous servant un des jeux les plus maigres de l’histoire du jeu vidéo. Aussi, malgré le fait qu’on y revient et que la DS est très bien exploitée pour ce qu’elle est, la question qu’il faudra se poser en arrivant au magasin de jeux vidéo doit être « Combien suis-je prêt à dépenser pour acquérir une démo ? »

Graphismes : 66%
Jolis mais je m’attendais à beaucou mieux sur DS, même si les couleurs sont agréables.

Animation : 72%
Pas de problèmes de ce point de vue.

Jouabilité : 95%
Sans conteste, la DS est diablement bien exploitée.

Bande Son : 78%
Yosh ! Wesh ! Wesh ! La zikme ! Traduction : ça fait très Yoshi ! (On s’y attendait un peu quand même)

Intérêt : 45%
La DS très bien exploitée mais ce jeu a la durée de vie d’une démo ! On y revient cependant pour le score attack, mode idéal pour une console portable.

Note Globale : 63%
Si vous souflez sur le micro de votre DS, les nuages que vous avez tracés s’envolent. Si vous souflez sur le jeu, il ne s’envole pas, jamais...


NOTE : 06/10