Consoles-Fan
22/02/2018

Auteur
  

2900 articles en ligne

 
Gale Racer
Du System 32 vers Saturn
C’est avec la sportive de Sonic

Je me souviens tr

Sonic rules !

Peu de gamers le savent mais Gale Racer sorti en arcade (mars 1991 au Japon) a permis à Sonic de faire sa première apparition dans un jeu vidéo ! Oui, exactement puisqu’il se présente sous la forme d’un petit personnage accroché par un fil au rétroviseurqui se balance de tous les côtés lorsque vous conduisez... D’ailleurs, quand on gagne des points, ils sont transformés en points "mascot". Sega avait-il déjà décidé de choisir Sonic en tant que mascotte officielle de la marque juste avant la sortie du jeu Sonic the Hedgehog sur Megadrive ? En tout cas, le mot Sonic n’apparaît pas, ce qui est normal car le véritable début des aventures inoubliables de notre hérisson bleu préféré aura lieu sur Megadrive le 23 juin 1991 :)

C’est avec un grand plaisir que je commence donc à jouer Gale Racer. On sait que c’est l’un des premiers jeux sur le System 32 de SEGA, c’est aussi la première fois que l’on découvre Sonic, et c’est aussi l’un des tout premiers jeux à être disponibles sur la SEGA Saturn au Japon.

Premier constat par rapport à la version arcade, c’est la présence d’une introduction !

The Invitation

L’introduction est vraiment simpliste, on voit une voiture bleue qui démarre (d’ailleurs, je trouve qu’il y a un petit côté de Road Avenger sur Mega CD ) avec plusieurs angles de vue différents, un passage obligé sur le fameux pont qui est quasiment présent dans tous les jeux arcade de SEGA (Virtua Racing, Daytona USA ;) ) et l’intro est accompagné par une musique que je considère typiquement "SEGA du milieu des années ’90 !"

Il est évident qu’aujourd’hui c’est vieux et peut-être même ridicule, mais j’avoue que j’adore tout particulièrement... sûrement parce qu’il y a ce petit air "SEGA game" qui m’est familier depuis de longues années :)

Saturn Rally

Il existe 3 modes de jeu. Le classique 2 Player VS, le Time attack et le plus intéressant, le Speed Race.

L’histoire du jeu se résume avec l’arrivé d’une invitation pour participer à la course Saturn Rally et ainsi connaître qui est le vrai Gale Racer !

West coast to East coast

Le mode speed race, vous place donc aux commandes d’une voiture avec une ligne moyennement futuriste et le but, comme chaque jeu de course, est de finir premier... Enfin pas vraiment dans un premier temps, puisque dans Gale Racer, l’objectif principal est d’arriver avant le temps limite sans oublier de doubler tous les rivaux qui sont présents également dans la course.

En fait, pour arriver au drapeau à damier, il va falloir traverser toute l’Amérique de l’Ouest jusqu’à l’Est dans 6 étapes divisées en rounds.

Dans chaque round il y a une petite difficulté qui se présente, comme par exemple, dans un des plus originaux, c’est de se faire poursuivre par un train. Dans un autre round aussi, il pleut tellement qu’il faut allumer l’essuie-glaces. Toutes ces petites surprises augmentent l’intérêt au jeu donnant un petit côté piment à la course.

Powered by System 32

Graphiquement, il y a une 3D très, très simple et le jeu semble être assez fidèle par rapport à la version arcade avec pleins de petits détails sympathiques comme par exemple l’effet des gouttes sur le parebrises ou alors quand on explose la voiture, tout le tableau de bord est abimé. Une petite différence quand même à noter, la voiture de la version arcade est de couleur noire, alors que dans la version Saturn, la couleur est bleue. Sinon j’ai remarqué qu’il y avait quand même un clipping gênant.

Les musiques sont plutôt discrètes. On est loin des mélodies comme par exemple sur OutRun.

Au final, on se retrouve avec un jeu qui a mal vieilli. Pourtant, avec des graphismes dignes de la 32X, un clipping trop présent et un gameplay simpliste, Gale Racer réussi quand même à me faire passer un bon moment sur la Saturn. Probablement parce qu’ à chaque fois je joue, je me souviens avec nostalgie quand j’allais mettre des sous en arcade, peut-être aussi parce qu’il y a Sonic qui se balance avec grâce ou alors parce que, malgré qu’il soit un jeu vieillot, j’arrive quand même à éprouver du divertissement :)

Bref, je le conseille surtout à tous ceux qui veulent découvrir un "petit" jeu de courses arcade à l’ancienne (à petit prix) sans grande prétention !

Jouabilité : Très simple. Une touche pour accélérer, une pour freiner et la touche D pour gauche, droite.

Graphismes : Fidèles par rapport à la version arcade cependant aujourd’hui les graphismes ont pris un coup de vieux.

Bande son : Des musiques SEGA classiques.

Durée de vie : Le voyage se termine vite. Le mode 2 joueurs est présent mais sans grand intérêt.

Conclusion : Fidèle conversion de la board System 32, Gale Racer est surtout un jeu pour les collectionneurs de jeux arcade SEGA ou les SonicFans qui ont avec Gale Racer la présence et la première apparition de notre Sonic aimé ! :)

Spin-dash


Gale Racer

(Rad Mobile (arcade) en Europe)

Editeur : SEGA Japan

D

NOTE : 07/10