Consoles-Fan
21/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2889 articles en ligne

 
Sega Ages 2500 Vol 12 : Puyo Puyo Perfect Set
"Pupu ? Yoyo !" est une marque d

Bien que fan absolu de Puyo Puyo, il est de mon devoir de vous mettre en garde contre la version de ce jeu, tout simplement parce qu’il me semble (dites-le moi si je me trompe) que la gamme 3D Ages est cens

Puyo Puyo est un puzzle game qui a fait son apparition sur Megadrive. Depuis, aucun puzzle game n’a réussi à détrôner le titre de Compile dans mon cœur. J’ai fait toutes les versions du jeu, sur Megadrive, sur Game Gear, sur Super CD-Rom², sur Saturne, sur N64, sur Dreamcast... Et à chaque fois : le bonheur intégral. Pourtant, cette fois-ci, j’ai été vraiment très déçu, tout simplement parce que l’adaptation est baclée. Vous prenez Puyo Puyo 2 tel qu’il existe en Saturne, vous enlevez les bonus rigolos et vous mettez à la place des « puzzles » à résoudre. Voilà, c’est prêêêêêêt ! A taaaaaable ! Vous m’accorderez que c’est un peu lourd. Tout d’abord, pourquoi avoir choisi de transposer Puyo Puyo 2 ? Ce n’est pas qu’il est mauvais mais le 4, disponible sur Dreamcast possède bien plus de modes de jeu et est surtout jouable à 4. Le jeu était-il trop récent ? Il n’empêche que revenir en arrière est une chose à laquelle les Sega Ages ne m’avaient pas encore habitué ! Pour les autres titres, il y avait au moins une refonte graphique, aussi minime soit-elle. Ici, on a vraiment l’impression que Sega cherche à faire de l’argent facile.

Mis à part ça, Puyo Puyo 2 reste bien entendu un excellent titre, dynamique, qui ne soufre d’aucun défaut tels des ralentissements ou des problèmes de gameplay. Tout y est limpide : vous devez réunir 4 puyos d’une même couleur pour les faire disparaître et si possible réaliser des cascades. Vous enverrez alors des pierres chez votre adversaire, cela va bien entendu casser le rythme de son jeu et aussi le rapprocher dangereusement de la deadline supérieure. Attention, votre adversaire peut rapidement réagir afin de compenser votre attaque et s’il est plus efficace que vous, vous pourriez avoir un retour de flamme, mais qui de toute manière, sera ammoindri par votre première salve. Le système est simple mais ô combien efficace. Il a fait d’ailleurs de nombreuses fois ses preuves. Je ne veux donc surtout pas sanctionner cette série, je voudrais juste vous rediriger vers d’autres Puyo Puyo disponibles et qui ne vous coûteront rien de plus. Les collectionneurs ne se permettront sans doute pas de faire un trou dans leur collection de Sega Ages, je peux les comprendre, mais rien ne justifie en tout cas l’achat de ce titre comme pièce isolée. Bref, tout n’était pas aussi parfait que le sous-entendait le titre.

Graphismes : 68%
Grisonnants mais fidèles au titre original

Animation : 72%
Pas de problèmes à signaler de ce côté !

Jouabilité : 85%
Un gameplay simple pour un système de jeu élémentaire !

Bande Son : 92%
La bande originale du 2. Pour ma part, ma préférée reste celle du tout premier opus : énergique et stressante à souhait en mode deux joueurs !

Intérêt : 82%
Ca reste un Puyo Puyo et c’est donc excellent par définition mais puisqu’il y a mieux ailleurs ! Sega réitère l’erreur du Sega Ages consacré à Columns.

Note Globale : 80%
Puyo Puyo est une référence dans le monde du puzzle game : concis, tactique, pêchu, il permet tous les revers de situation : un must qui mérite qu’on s’intéresse à sa meilleure version.


NOTE : 08/10