Consoles-Fan
22/09/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3015 articles en ligne

 
Kensh
C’est grave docteur ?
Dites 33 !

Ce qui est vraiment sympa, avec la DS, c’est qu’elle pr

Kenshûi Tendô Dokuta paraissait comme étant LA bonne idée de la DS : un simulation de chirurgien : voilà un principe tout simple qui implique une utilisation évidente du stylet mais qui propose tout de même un challenge qu’on a pas trop l’habitude de rencontrer. C’était vraiment gagné d’avance : l’intérêt d’un tel jeu était une évidence. Oui, mais voilà, mes espérances ont dépassé de loin la triste réalité. Objectivement, nous avons affaire à un digital comics, ce qui n’est pas pour me déplaire d’autant qu’il y a pas mal de scènes animées. Mais je m’attendais vraiment à autre chose. Des digital comics, je suis certain qu’il y en aura plein, et des excellents. Mais ici, je voulais vraiment jouer au docteur. Ne riez pas !

Les passages qui consistent à diagnostiquer, examiner des radios en relevant des anomalies ou opérer ne représentent finalement que moins d’ 1% du jeu... Ces passages sont d’une simplicité regrettable. Il suffit quasiment d’entourer en contournant bien les organes ou de faire une entaille dans la peau. Mouais... J’ai connu finalement plus excitant. Certes, la chirurgie doit se dérouler dans le calme, mais quand même...

Autrement dit, intéressons-nous donc plus au jeu tel quel, à savoir une digital comics qui se déroule à l’instar de Candy Stripe dans le milieu hospitalier. Vous allez rencontrer malade et collègues et recevrez des sortes de fiches représentants ces personnes. Bien souvent, il faudra sélectionner parmi les nombreuses fiches afin de faire avancer l’aventure. Les personnes qui ne sont pas à l’aise avec les jeux en japonais devraient donc s’abstenir.

Pour le reste, Kenshûi Tendô Dokuta est d’une grande platitude. On se déplace de lieu en lieu et on cause avec un peu tout le monde. Rien de bien particulier n’est à signaler si ce n’est que le jeu est vraiment très court et que vous n’irez que 4 fois en salle d’opération. En voilà un bien mauvais investissement pour votre DS.

Graphismes : 68%
Sobre.

Animation : —%
Quelques phases animes assez rares

Jouabilité : —%
A part les minigames avec le stylet, tout se déroule comme dans un digital comics classique mais les menus sont plus nombreux.

Bande Son : 62%
Pas vraiment inoubliable...

Intérêt : 67%
La DS s’offre un petit digico sympa qui manque un peu de variété mais qui déçoit surtout par le fait qu’on s’attendait à beaucoup plus d’interventions chirurgicales !

Note Globale : 65%
Kenshûi Tendô Dokuta ne vaut finalement pas le détour, même en occasion, j’hésite à vous le conseiller tant il est fade.


NOTE : 06/10