Consoles-Fan
25/04/2018

Auteur
  

2930 articles en ligne

 
Cha No Aji
The Taste Of Tea
Sucr

Le nom de famille de Hajime n’est pas Mashita mais Haruno. Sa dr

Ce film nous laisse découvrir un Japon rural et des personnages haut en couleur. Les effets spéciaux sont aussi de mise et ajoutent un aspect surréaliste sans être trop marquant. L’auteur a su rester discret. Certes, il n’arrive rien de bien fantastique à tous ces êtres, mais ces petits bouleversements de la vie quotidienne ont clairement une importance significative pour chacun. Entre le frère dessinateur lui aussi qui souhaite enregistrer un clip musical d’une kitcherie remarquable, des otakus fans de cosplay qui reviennent de leur convention, le film brille par ces moments de vie qui semblent burlesques pour le commun des mortels mais tellement importantes aux yeux de ceux qui les réalisent.

Les moments cultes comme le retour d’école à vélo d’Hajime découvrant que la passion de sa bien-aimée est le jeu de Go ou l’histoire fantasque de l’oncle qui avait fait caca sur un œuf dans la forêt quand il était petit sont légions. Parlons enfin de la bande-son signée Little Tempo, un groupe qui porte bien son nom tant la douceur des compositions est à pleurer. The Taste Of Tea trouvera son public tant dans les amateurs de jeu vidéo, manga et tout ce qui touche la culture otaku tant les cinéphiles portant tout leur intérêt sur les comportements et des caractères tranchés. Non, vraiment, le seul défaut que j’arrive à lui trouver est finalement d’avoir été très mal distribué en Belgique, en espérant que le DVD arrive vite.


 R