Consoles-Fan
19/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
Soccer Slam
Speedball exposant 10
Sega r

Mais jusqu’o

Une aura extrêmement forte se dégage de Soccer Slam ! Il faut dire que les designers ont mis le paquet en nous pondant des personnages charismatiques plus typés les uns que les autres et complètement anti-héros ! Ces personnages font partie d’équipes réparties aux 4 coins du monde et représentant l’ensemble des continents. Chaque équipe est « thématisée » et possède de nombreux coups spéciaux qui lui sont propres. Vous pourrez donc réaliser des figures spectaculaires. Il faut dire que l’animation des personnages qui est splendide et riche permet d’effectuer les figures les plus démentielles que vous puissiez imaginer.

100% jouable, 100% bonheur !

Stop ! N’allons pas plus loin, comme vous l’avez compris, Soccer Slam est tout sauf un jeu de football conventionnel. Le terrain est tout petit et l’affrontement se fait à 4 contre 4, gardien de but compris. Soccer Slam c’est avant tout du grand spectacle, de l’arcade, du fun, du vrai bonheur ! A l’instar de Virtua Tennis, la jouabilité a été spécialement étudiée pour une jouabilité immédiate. La balle se pique à l’adversaire très simplement : les fautes (qui ici n’en sont pas) vous permettent de récupérer le ballon outrageusement ! On a un peu l’impression de se retrouver dans un Speedball revisité ! Les goals acrobatiques s’enchaînent ! Les coups spéciaux enflamment le stade ! Soccer Slam c’est du fun avant tout et à tout prix !

Seulement voilà, ce jeu semble être bien parti pour le grand Schlem, car Soccer Slam ne se contente pas d’être amusant et jouable, non, il se paye même le luxe d’être magnifique. Certains jeux de foot devraient en prendre de la graine. Certes il y a moins de joueurs à animer, alors les programmeurs se sont permis de les détailler fortement, mais d’un autre côté, leur physique est si différent, même au sein d’une équipe, que cela nous change des quasi-clones que l’on rencontre habituellement dans les jeux de football. Ici, on reconnaît les joueurs de loin !

Les détails dans les décors sont hallucinants. De la représentation de l’impact des gouttes sur le sol en passant par les traces de boue et la dégradation du terrain au fur et à mesure que le match avance, madame est servie ! Et les spectateurs modélisés en 3D sont une étape de plus dans l’avancement de la représentation réaliste de la foule ! Les soulèvements de poussière ou les effets de transparence qui accompagnent les coups spéciaux sont somptueux. Quant aux couleurs, elles sont magnifiques et bien variées et largement moins tristes que dans des jeux de football plus traditionnels.

La meilleure défense, c’est l’attaque !

Niveau coups spéciaux, on est royalement servi. Outre les coups classiques qui offrent un jeu de balle très riche et surréaliste, des coups spéciaux abracadabrants sont réalisables sur commande. Lorsqu’un spot lumineux à la couleur de votre équipe traverse le terrain, rejoignez son halo et exécutez un tir au but ravageur (mais pas infaillible !). Lorsque votre barre d’énergie est remplie à son maximum, vous pouvez exécuter une passe spéciale à un de vos coéquipiers qui, s’il se place dans une sorte de cylindre lumineux digne des invocations des plus jolis RPG, peut réaliser une pataaaaate de la mort qui tue sans possibilité de ressusciter. En règle générale, pour marque un but, il vous faudra réaliser de superbes figures de la sorte, les tirs directs seront presque toujours systématiquement repoussés. J’ai même eu l’impression que le gardien adverse s’adapte à votre façon de jouer, alors variez vos styles d’attaque !

Pour terminer, j’insisterais sur la durée de vie du soft ! Outre les équipes et autres bonus à débloquer, Soccer Slam propose beaucoup de modes de jeu ! Un mode Practice, très utile pour commencer à maîtriser le jeu tant il y a de possibilités de gameplay ! Un mode Tourney vous propose de rencontrer toutes les équipes d’affilée. L’équipe gagnante est bien entendu l’équipe qui réalise le plus de points. Le mode challenge vous permettra de constituer vous-même votre équipe et servira à débloquer les secrets du jeu ! Le mode Quest vous proposera de jouer plusieurs saisons et de faire évoluer votre équipe grâce à un shop, un peu à la manière du World Tour de Virtua Tennis. Non seulement vous affronterez des équipes de plus en plus difficiles à battre mais en plus, des entraînements bonus vous permettront d’augmenter votre trésorerie en vue d’achats dans le shop ! Vous y récupérerez de nombreux items qui habilleront vos joueurs afin de faire évoluer leurs caractéristiques. Il est assez agréable de voir ainsi leur déguisement évoluer. Lorsque vous terminez le mode Quest avec une équipe, vous débloquez une des arènes thématisées ! Le mode Arcade enfin, permet un accès rapide au jeu, de jouer jusqu’à 4 joueurs et de participer à deux minigames : le Hotpotato et le Brawl ! Dans le Hotpotato, vous devez conserver la balle dans une arène le plus longtemps possible afin d’augmenter votre score. Il faut cependant vous débarrasser du ballon avant qu’il n’explose losque le chrono arrive à zéro. Vous pouvez shooter en direction d’un adversaire afin de lui faire perdre des points dans l’explosion ! Le Brawl est un Power Stone allégé qui consiste juste à une distribution de baffe avec récupération d’un item de puissance. Le premier qui l’attrape peut alors massacrer ses adversaires car sa force est décuplée ! Les autres joueurs ont intérêt à se faire tout petit. A tout moment, une étoile indique le joueur qui possède le meilleur score (tout comme la couronne dans Monkey Fight de Monkey Ball) afin de vous acharner dessus !

Seul ou à plusieurs, Soccer Slam est un excellent investissement. Sega deviendrait-il la nouvelle référence du multijoueur ?

- Galerie

Graphismes : 83%
Soccer Slam est un jeu de football très détaillé au niveau des joueurs. Même chaque spectateur des premiers gradins est modélisé en 3D !

Animation : 92%
Chaque personnage est animé divinement et le jeu ne rame jamais malgré une rapidité d’action étonnante !

Jouabilité : 96%
La question qu’il faut se poser : comment pourrait-on mieux faire ?

Bande Son : 72%
Complètement passe-partout, elle rythme l’action comme elle peut. Par contre la voix du présentateur est très authentique.

Intérêt : 93%
Du fun, une grande durée de vie même seul, des minigames pour varier les plaisirs, Sega a mis les petits plats dans les grands.

Note Globale : 91%
Du jeu vidéo d’exception, un achat obligé sur X-Box ou sur Gamecube !


Le test de Ra-Oh de Soccer Slam en Gamecube est disponible sur Consoles-fan !
NOTE : 09/10