Consoles-Fan
22/06/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2959 articles en ligne

 
Gun
Oui mais alors c’est Gun ou Gumn ?
Rien

Les Red Dead Revolver et autres Dead Man’s Hand ont fait des petits. Cette fois-ci, c’est autour d’Activision de nous pr

J’ai donc pu découvrir un gameplay que je nommerai péjorativement de gameplay à l’occidentale, à savoir un gameplay passe-partout, sans grande saveur ou originalité, un gameplay que l’on s’imagine être comme cela avant de prendre la manette en main, ni confortable, ni insupportable, un gameplay qui permet tout simplement d’avancer et de guider son personnage sans recevoir trop de support sauf en cas de grande nécessité. Pour vous donner un exemple, on a même droit à la touche ralenti déjà rencontrée dans une quantité de jeux que je ne souhaite plus compter.

Ainsi, ce third person shooter vous demandera quand même de viser vos ennemis en utilisant le deuxième stick analogique, et c’est heureux. A cheval par contre, lorsque vous positionnez votre cible sur un ennemi, elle reste lockée afin de contrebalancer le déplacement un peu chaotique du cheval. L’action débute donc dans un saloon. Les méchants pas beaux du jeu essaient d’y mettre le feu, à vous de les tuer avant qu’ils n’y parviennent. Pour y arriver vous avez bien entendu votre gun, mais aussi un fusil, pourquoi pas quelques explosifs. Vous avez la possibilité d’examiner de scalper les cadavres afin de revendre les cheveux en magasin : une curiose méthode pour se faire de l’argent de poche, mais soit ! Après avoir nettoyé l’intérieur du saloon de ses brigands, place à la phase à cheval. Tournez autour du bâtiment et éliminez les bouteurs de feu. Une jauge représente l’état du saloon, si celle-ci se vide, c’est que l’incendie est trop dominant et le saloon est perdu. Vous avez aussi perdu par la même occasion.

Après ce contre-la-montre sympathique, place à une attaque d’indiens qui souhaitent visiblement faire sauter un pont en bois reliant deux versants d’une valée. Mince, encore un contre-la-montre. J’espère tout de même que tout le jeu n’est pas comme ça sous peine d’être ennuyant !

Techniquement, il ne faudra pas vous attendre à un chef d’œuvre de réalisation. Les graphismes sont sympas, sans plus, le framerate n’est pas exceptionnel, l’intro en image de synthèse est par contre très réussie. Gun s’inscrit dans la moyenne, ne déçoit pas, ne surprend pas, je peux même comprendre qu’on s’y amuse. Après tout, j’étais en position inconfortable pour jouer (ah ces satanées bornes) et il m’a quand même bien plu. Je pense qu’il faudra attendre le test définitif afin de savoir si le jeu arrive suffisamment à varier les plaisirs pendant la partie.


Sortie pr