Consoles-Fan
19/09/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

3012 articles en ligne

 
Marvel Nemesis : Rise Of The Imperfects
Le Nemesis est de retour ?
O

Les licences n’ont pas toujours rim

Le gameplay s’inspire largement de Power Stone, référence en la matière si l’on peut dire. C’est déjà forcément un gage de qualité. Mais c’est bien la seule ressemblance que l’on peut trouver avec le jeu de Capcom. Marvel Nemesis est résolument plus noir, l’aspect graphique est plus digitalisé. Il y a aussi nettement moins d’armes disponibles. Marvel Nemesis a plutôt pris le parti de l’interaction avec les décors, comme dans Power Stone d’ailleurs, mais de manière plus étendue. De nombreux objets peuvent être ramassés voire arrachés du sol et lancés à la tête de votre adversaire. Il est possible, avec un bon timing, de les rattraper en plein vol et de les renvoyer en service volée à son expéditeur. Voilà un argument qui devrait parler aux fans de Kung Fu Chaos.

Les éléments du décor qui constituent la bordure du ring sont destructibles. Mais attention, quand je parle de destructibilité, je ne parle pas de bêtes panneaux qui s’arrachent par morceaux et s’envolent comme par magie. Non, je parle de véritables mise en scène de destruction : une chose est sûre, le spectacle est au rendez-vous. Malgré la taille importance des décors, il est possible de faire des rings out. Et cela arrive bien plus souvent qu’on le croit. En effet, le jeu est rapide et les cascades vous transportent d’un bout à l’autre du décor sans crier gare. Et vlan, vous voilà fracassé contre un pylône, et slash, votre tête vient de s’écrabouiller dans une enseigne lumineuse. A côté de ce jeu de baston, on pourra découvrir un jeu d’aventure scénarisé qui n’aura absolument rien d’anecdotique. D’habitude, ce genre de bonus porte bien son nom mais ici, il s’agira d’un deuxième jeu à part entière qui vous permettra de découvrir un bon petit beat-them-all dans lequel vous incarnerez tour à tour divers super-héros, avec leur gameplay et paramètres respectifs. D’un point de vue technique, Marvel Nemesis est de toute beauté. Les textures sur les personnages sont superbes mais dénaturent peut-être un peu l’aspect comics par le choix des couleurs sombres. Ce choix est en tous cas pesé : les super héros vivent une période bien noire depuis l’arrivée des « Imparfaits ». Les décors sont splendides, avec un bémol quand même pour les décors de fond qui manquent de profondeur et donnent un peu l’impression d’un tapis roulant. L’animation est impeccable, le jeu tourne en 60 images/seconde et cela explose de partout sans jamais fatiguer la Xbox.

On regrettera par contre l’absence d’un mode 4 joueurs qui avait pourtant toute sa raison d’être vu la gestion en caméra éloignée favorisant la clarté de l’action. Sans aucun doute, cela aurait été tout à fait faisable mais il faut bien garder quelques nouveautés pour une éventuelle suite.


Sortie pr