Consoles-Fan
23/09/2018

Auteur
  

3015 articles en ligne

 
European Games World
Le rendez-vous des gamers
En Belgique, en Europe, dans le monde

Le salon bruxellois European Games World accueillait cette ann

Direction chez Nintendo qui proposait un stand entièrement dédié à Pokémon près de l’entrée du salon et un second stand aux côtés du stand de Sony et de Microsoft. La Gamecube était largement effacée avec seulement Geist, Mario Tennis ou encore Zelda The Four Swords en présentation. Sans doute fallait-il attirer l’attention sur le seul jeu DS présenté : tout le monde s’en doute, il s’agit de Nintendogs qui a largement fait mouche auprès du public, en particulier le public féminin.

Mario fidèle à son entreprise

Juste à côté du stand Nintendo, il y avait un stand très bruyant, il faut dire qu’il était possible de jouer gratuitement à Dance Dance Revolution, non pas sur une borne d’Arcade, mais tout de même avec du matériel professionnel. Démonstrations et autres tournois y étaient organisés alors que le public suivait avec attention la course au high-score ! Pour en savoir plus sur Dance Dance Revolution, l’actualité du jeu mais aussi d’autres Rythm’n game ainsi que l’organisation de divers tournois : voici l’adresse qu’il vous faut : http://www.mg-addict.be/

Au fond du salon, on pouvait découvrir un stand Electronic Arts, fier de présenter un grand nombre de Fifa 2006 dans toutes ses versions.

Luffy joue à Fifa 06

Dans une partie plus sombre, alors que certaines personnes s’affrontaient en lan avec discrétion, un projecteur présentait divers clips d’artistes issus du monde du Visual Kei, des groupes de rock japonais qui accordent autant d’importance à leur look qu’à leur musique.

Les responsables de ce stand sont de véritables amoureux du Japon et rencontrer de telles personnes dans une salon qui se veut assez européen et officiel m’a fait vraiment plaisir. Un peu d’underground dans ce genre de manifestation ne peut vraiment pas faire de mal, et puis, ça repose les esprits de voir un petit peu autre chose que la soupe commerciale qu’on aime à nous servir habituellement. Je ne m’attendais par exemple pas à parler de Bujingai (pour rappel, le personnage que vous incarnez dans le jeu a été modélisé d’après le chanteur japonais Gackt) lors de ce salon. Pour en savoir plus sur ces motivés de chez motivés (l’un d’entre eux venait même de France), il y a deux adresses : http://www.visualstyle.yi.org ou http://www.kazane.fr

La fine équipe presque au complet

Retour dans le monde des jeux vidéo avec Microsoft qui présentait sous vitrine la XBox 360, avec des vidéos qui tournaient en boucle mais aucun jeu vraiment jouable. C’est donc sur la XBox première du nom qu’il a fallu se retourner avec des titres comme Burnout Revenge ou encore Total Overdose.

Chez Sony, ce n’était pas vraiment plus folichon. Les jeux PSP attiraient la foule mais ne proposaient toujours rien de bien surprenant. Les grands titres classiques et commerciaux abondaient sur PS2 : Sly 3, Eye Toy : Play 3, Ratchet Gladiator... Et puis tout de même l’excellent Genji !

En tous cas, la fin de l’année se prépare tout doucement et la bagarre semble déjà être commencée à l’aube de la sortie des consoles next gen. Cela promet quelques bons moments palpitants.


Il y avait m