Consoles-Fan
19/09/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3012 articles en ligne

 
EA World du 13/10/05
Les jeux de fin d’ann
sign

Comme chaque ann

Il faut de suite noter qu’Electronic Arts doit être un des derniers éditeurs à prévoir des titres sur toutes les consoles que ce soit la PS2, la Gamecube, la Xbox, la DS, la PSP ou même la XBox 360 car il en sera aussi question au cours de la soirée. Petite visite guidée : jetons tout de même vite un œil au panneau indicateur afin de découvrir ce qui nous attend.

Cette année, Electronic Arts a choisi de suivre de près l’European Games World puisque l’évènement à lieu au même endroit à quelques jours d’intervalle : le Brussels Kart Expo. Il faut dire que l’endroit est souvent choisi pour ce genre de manifestation. Par rapport à l’année passée, la salle est plus carrée. Les jeux sont présentés, stands après stands sur tout le périmètre. Parcourons la salle dans le sens anti-horlogique. Nous sommes attirés, avec l’équipe de Storegames, vers les sirènes d’une voiture de police placée aux côtés d’un superbe coupé sport. Pas de doute, nous sommes sur le stand de Need For Speed Most Wanted, qui arrive sans grande surprise mais qui déçoit face à un Burnout Revenge. Le principe de jeu est quand même différent : l’accent est plus placé sur le tuning et il est clair que cet aspect des choses rencontre pas mal d’adeptes, mais le jeu allait encore faire parler de lui plus tard dans la soirée.

Juste à côté, Battlefield 2 était en démonstration dans un stand aux couleurs militaires. Le principe de hot swap a beau s’apparenter au changement de soldat de Ghost Recon, il faut bien avouer que c’est surtout dans la mise-en-scène du switch que cela étonne. De longs chargements sont à signaler mais Battle Field 2 se révèle immédiatement très amusant, avec une prise en main classique mais efficace.

Non loin de là, SSX On Tour faisait son show avec des visiteurs conviés à grimper sur un surf mécanique plutôt ardu à rider. Les bornes de la version Gamecube attirait bien évidemment plus de public car il est possible de jouer avec Mario, Peach oui Luigi sur cette version. Pour ma part, il n’y a pas d’hésitation à avoir d’autant que les couleurs chatoyantes du jeu collent vraiment avec l’univers de Mario.

Tiger Woods PGA Tour 2006 était également présenté sur un stand où l’on nous proposait carrément de frapper sur la balle à l’aide d’un véritable club et d’observer à l’écran le résultat obtenu. Pour ma part, je ne me sens pas encore prêt à détrôner Tiger Woods. (Mais tu peux trembler Tiger !)

Amateur de snowboard ou de golf, c’est selon, le plus célèbre des agents secrets revient sous l’apparence de Sean Connery ! On peut se réjouir de ce choix même si Pierce Brosnan était aussi un choix sympathique mais le récent Goldeneye et son héros à la personnalité fantomatique m’avait un peu déstabilisé. Un retour classique va faire le plus grand bien à la série qui semble chercher ses marques.

Que serait une période de fin d’année sans Harry Potter : pour vous, je ne sais pas, mais pour des millions d’enfants dans le monde, ce serait une véritable catastrophe. En tous cas, cette nouvelle mouture avait des arguments de poids liées à la réalisation excellente.

Les Sims 2 continuent leur petit bonhomme de chemin et arrivent un an après la version PC sur console de salon. Nul doute que le jeu remportera un succès éloquent auprès d’un public majoritairement féminin.

Puisqu’il y en a pour les nanas, il en faut aussi pour les mecs. Fifa 06 était présenté sur le plus gros stand du salon malgré le fait que le jeu était déjà disponible dans le commerce. Il faut dire qu’Electronic Arts compte vraiment sur son jeu de foot fétiche, le seul à posséder la licence officielle de la Fifa.

Au centre de la salle, divers bornes DS et PSP présentaient les versions portables de Fifa 2006, Burnout et autres Tiger Woods PGA Tour 2006 .

Et hop une main aux fesses ! Y’a pas que les jeux vidéo dans la vie !

C’est alors que notre regard s’est posé sur un écran plasma présentant les jeux à venir sur XBox 360. Quel dommage, les jeux ne sont pas disponibles en version jouable. Arrivé au quartier VIP, on nous propose de pénétrer dans un coin sombre de la salle afin de découvrir, ô joie, les versions de Need For Speed Most Wanted et de Fifa 06 en version jouable sur XBox 360 !

Il faut bien avouer qu’à part la finesse, la version XBox 360 de Fifa n’apporte pas grand chose de neuf. Mais le fait d’afficher une telle résolution sur un écran si large donne déjà le vertige.

Mais ne nous y trompons pas, tous les regards se portaient sur Need For Speed Most Wanted. Je retiendrai pour ma part la qualité incroyable des effets d’éclairage. Le ciel éblouit et enrobe le sommets des immeubles d’un léger voile velouté. Les textures sont incroyablement organiques. Les arbres sont d’un réalisme à pleurer, avec chaque feuille dessinée. Les reflets sur les fenêtres jusqu’en haut des gratte-ciel rajoutent encore un réalisme à pleurer. Les décors peuvent être détruits et emportés avec vous dans votre folle course mais l’interaction reste encore assez limitée, elle évolue juste. Attention cependant, que ce soit sur Need For Speed Most Wanted ou Fifa 06, des baisses de framerate sont encore à signaler, mais il s’agit probablement de versions non finalisées des jeux.

Mais Electronic Arts n’avait pas encore fini de nous tourmenter, car dans notre dos, Criterion présentait Black, un nouveau FPS prévu sur PS2 et Xbox et qui risque de faire un méchant ravage tant les visuels sont brillants. Malheureusement, nous n’avons pas reçu la permission de diffuser des images de ce jeu, il faudra donc rester sur votre faim en attendant de futures informations sur ce titre. En attendant, je vous donne rendez-vous l’année prochaine qui saluera certainement avec fracas l’arrivée des consoles next-gen.