Consoles-Fan
17/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
Nintendogs
Mais c’est qui
C’est le petit youki

Le nouveau jeu ph

Le jeu débute au chenil où il vous est possible d’adopter un chiot. Par la suite, avec l’argent que vous gagnerez, il sera possible d’en posséder plus mais avec un maximum de 3 simultanément à la maison, les autres attendant sagement à l’hôtel Oua Oua que vous veniez les rechercher. Il ne faudrait tout de même pas trop fatiguer votre DS car Nintendogs place la barre plutôt haut en s’imposant comme le plus beau jeu de la console de Nintendo jusqu’à l’heure actuelle.

L’élevage

De retour à la maison, il faut avant toute chose caresser son chiot pour le mettre en confiance. Apprenez-lui ensuite son nom jusqu’à ce qu’il le reconnaisse. Une fois qu’il a reconnu son nom, encodez-le dans la console. Au démarrage, il faut apprendre à votre chiot taquin des ordres de base : « Assis ! Couché ! La patte ! » Il faut utiliser à la fois le stylet et la reconnaissance vocale : joindre le mouvement à la parole. L’entraînement est primordial. Il faut faire obéir son chien plusieurs fois par jour quitte à être ridicule dans le métro.

Si jamais vous n’entraînez pas assez votre chien, il risque de confondre ou d’oublier les ordres, ce qui peut être gênant en plein concours. Il y a trois genres de concours différents : obéissance (dressage), agilité (parcours chrono avec sauts, tunnels, balançoire, slalom...) et concours de disque (On lance un frisbee et le chien doit le rattraper en vol le plus loin possible. Si le chien est bien entraîné, il sautera pour attraper le frisbee et gagnera un point en plus).

Lorsque vous vous classez dans les trois premiers du concours, vous recevez un prix en argent et vous montez d’une classe de concours. A l’inverse, si vous n’êtes pas classé, vous êtes rétrogradé. L’argent permet d’acheter, nous l’avons vu, d’autres chiots mais aussi d’acheter les besoins physiologiques de votre animal de compagnie ainsi que les jouets, les accessoires et les ustensiles de toilette et de soin.

Vraiment trop mignon !

La modélisation des chiots est superbe, leur animation et leur comportement sont réalistes : s’ils ont faim, ils vont jusqu’à faire les poubelles lors d’une promenade. Si on ne s’en occupe pas assez, ils s’enfuient la nuit. Si vous avez peur de ne pas être à la hauteur dans l’élevage de chiots, de précieux conseils vous sont donnés par d’autres propriétaires de chiens que vous croisez en promenade. Ceux-ci sont représentés par des points d’interrogation sur la carte. Ces derniers peuvent aussi vous amener à recevoir un cadeau de votre chiot que vous pouvez décider de garder ou de revendre si vous le possédez déjà ou s’il ne vous intéresse pas.

Lors d’une rencontre avec un maître, vous pouvez décider de laisser jouer les deux chiens ensemble. S’ils s’entendent bien, votre chien reviendra joyeux de sa promenade. S’ils se disputent, mieux vaut les séparer tout de suite.

Lors d’une promenade, vous pouvez décider de juste vous promener, de vous rendre au parc pour entraîner votre chien au lancer du disque et à l’obéissance ou encore laisser votre chien jouer dans un parc avec d’autres chiens pour favoriser ses contacts sociaux. Un autre parc est réservé aux sportifs qui souhaitent entraîner leur chien sur différents obstacles.

Un bon truc est de profiter des promenades pour vous rendre au magasin discount, qui vend la même chose que dans la boutique mais à moindre coût. Si vous êtes bien organisé, vous pouvez donc éviter de payer le prix plein. Les deux magasins discounts sont en effet uniquement accessibles pendant la promenade contrairement à la boutique classique accessible à n’importe quel clic.

Il est obligatoire de promener au moins une fois par jour votre chiot pour des raisons hygiéniques. Si votre chien défèque, il faut ramasser ses crottes avec le stylet, sans quoi vous salirez la ville.

Au plus on promène son chien, au plus celui-ci attrape de l’endurance pour de longues promenades qui vous permettront de mieux profiter des infrastructures. Entre chaque promenade, il faut au moins 30 minutes d’attente mais les promenades peuvent durer une dizaine de minutes et vous pouvez promener un autre de vos chiens. D’ailleurs, il n’est pas possible de prendre plus d’un chien en promenade mais être seul avec votre chien sera bénéfique pour entraîner son obéissance car à la maison, s’ils sont à plusieurs, ils ne pensent qu’à jouer.

Nintendogs vous oblige aussi à effectuer d’autres tâches secondaires mais nécessaires au bien-être de votre protégé : donner à manger ou à boire, jouer, laver, brosser, caresser...

La durée de vie de Nintendogs est infinie par définition puisqu’il s’agit d’un jeu sans but autre que d’élever un chien. Certaines races de chien sont à débloquer. Ils sont disponibles dans le chenil dès que vos points de dresseur atteignent un seuil minimal.

Finalement, le seul défaut du jeu est d’être trop addictif ; en plein film ou en plein coup de téléphone, il m’arrive souvent de rallumer ma console : c’est fou comme on s’inquiète pour ces petites bêtes virtuelles.

Graphismes : 91%
Un des plus beaux jeux de la console, tout simplement.

Animation : 91%
Le comportement des chiots est impayable !

Jouabilité : 91%
Un tamagotchi si évolué qu’on se fait plaisir !

Bande Son : 90%
Les bruitages des chiots sont très réalistes !

Intérêt : 92%
Une durée de vie parfaitement adaptée à votre exigence puisque tant que vous n’en avez pas assez, le jeu continue !

Note Globale : 91%
Nintendogs est le gros blockbuster de la DS et il n’usurpe pas sa place !


NOTE : 09/10