Consoles-Fan
18/06/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2958 articles en ligne

 
Bleach
Bleach oh ma Bleach, moi je m’imagine
Que ce sont deux papillons bleus

La premi

Now loading

Le jeu se présente de manière assez classique : un mode story, un mode VS CPU, un mode Soul VS qui vous permet de jouer en réseau contre d’autres joueurs, un mode Survival, Time attack et enfin un mode Appendix contenant divers bonus comme par exemple les pubs TV de Bleach. Vous pourrez aussi récupérer 134 cartes à jouer via des points. L’achat se fait par tirage au sort, aussi il faudra pas mal de temps avant de tout réunir. Ensuite, en fonction du nombre de cartes en votre possession, vous débloquerez encore d’autres bonus. Les temps de chargement sont plutôt longs, aussi, les programmeurs nous ont placé judicieusement de jolis écrans de loading présentant le prochain combat qui aura lieu.

Now loading

N’étant pas un fan de la série, je ne peux pas vous dire si le jeu est fidèle à l’ambiance mais je peux vous dire que j’ai été vraiment subjugué par le rendu des personnages à l’écran. Le cell-shading est définitivement un bon choix pour retranscrire des personnages issus d’animés. Ici, le résultat est en tous cas très probant, j’en oublie presque même les décors plutôt classiques, urbains, pas trop variés et grisonnants. Le regard se pose sur les personnages vraiment bien finis pour une console portable. L’expression des visage est magnifique.

Now Loading

Et pour couronner le tout, les programmeurs n’ont pas été avare en effets spéciaux tels de la brume et autres effets de transparence. Reste l’animation qui est de bonne qualité au regard des mouvements effectués. Les combats sont grâcieux. Les coups spéciaux déclenchés par le bouton carré et croix pressés simultanément sont grandioses. Mais l’animation reste à mon goût trop découpée, trop stromboscopique. Dommage car le visuel aurait été alors vraiment parfait.

Now loading

Il n’en reste pas moins que Bleach est un excellent jeu de combat. Le gameplay est simple et s’apparente beaucoup à du Tekken à cause des combos que l’on déclenche en appuyant successivement sur des touches et des directions. Une trentaine de combos sont disponibles par personnage. Très simple d’accès donc, Bleach est aussi très fun, avec la présence d’un bouton saut qui sert aussi de « recover » lorsque vous venez d’encaisser quelques coups et que vous vous apprêtez à vous effondrer sur votre dos. Ouie les lombaires !

Non, en fait, le problème de Bleach vient essentiellement du fait qu’il n’y a que 6 personnages jouables, un chifre qui serait très honorable dans un beat-them-all mais complètement risible dans un beat-them-up. A quoi ça sert que Ducros il se décarcasse si personne n’y joue à son jeu, mmm ? Bon, j’espère que la prochaine fois, Sony ne nous concoctera plus un demi-jeu...

En attendant, j’irai pleurer toutes les larmes de mon corps sur le jeu de casse-brique offert en guise de bonus, jouable en tenant la console verticalement, même à deux joueurs ! Mais ce n’est pas ça qui va me réhydrater...

Graphismes : 70%
Du cell shading de haut niveau pour une portable mais des décors un peu répétitifs.

Animation : 68%
Un aspect stoboscopique qui aurait pu être évité.

Jouabilité : 78%
Le gameplay est simple, immédiat, parfait pour une console portable. Il contourne par ailleurs les problèmes de croix directionnelle rencontrés sur les autres jeux.

Bande Son : 70%
Sympa mais sans plus.

Intérêt : 43%
Bleach s’impose pour l’instant comme le meilleur jeu de combat de la console, mais il est vrai que la concurrence n’est pas encore très rude. En tous cas, ce n’est pas un achat inévitable, loin de là...

Note Globale : 56%
Ce petit jeu de combat m’a vraiment bien plu sous tous ses aspects, sauf ses temps de chargement et le nombre de persos jouables qui mine complètement le jeu.


NOTE : 05/10