Consoles-Fan
21/04/2018

Auteur
  

2927 articles en ligne

 
Digital Dance Mix Vol.1 Namie Amuro
Amuro, c’est mon Namie
Amuro, elle est caline et puis coquine

Digital Dance Mix Vol.1 Namie Amuro sera rest

Et pourtant, l’idée de l’AM2 était vraiment excellente. Pour pas bien cher, vous aviez une démo technique comptueuses sur Segasaturn, clouant le bec aux propriétaires de la Playstation. Vous aviez deux chansons de Namie Amuro, un peu comme un CD 2 titres mais uniquement jouable sur Saturn, pour accompagner les clips en 3D et enfin 4 minigames : un rythm’n game sans intérêt et pas très jouable car trop rapide, un labyrinthe à warp et enfin deux jeux d’observation : l’un sous mode de cartes identiques à coupler, l’autre sous mode de puzzle.

Mais revenons plutôt à la démo technique si vous le voulez bien. Apès avoir assisté à un mix des clips de You’re My Sunshine et Chase The Chance, les deux chansons disponibles sur cette galette, l’écran-titre vous invite à choisir quelle chansons vous allez interprêter, accompagnées de quelle chorégraphie, dans quel décor et enfin quel costume de scène allant du petit ensemble noir sexy à la tenue bleutée plus décontractée allez-vous revêtir ? Pour les petits comiques de service, une Namie Amuro en SD est même disponible !

Il ne vous reste plus donc qu’à assister à la chorégraphie motion-capturée de Namie Amuro reproduite par son double en 3D. A l’époque, la motion capture n’est pas très évoluée sur console et Digital Dance Mix flanque une grosse claque à tout le monde. Encore aujourd’hui, les mouvements de danse sont absolument divins. La caméra peut-être dirigée en temps réel autour de la danseuse. Rotations, zooms, et moultes effets d’éclairage que vous pouvez effectuer dans les décors ou sur la danseuse achèvent la superbe démo technique. A l’époque, je n’en revenais pas. Ma petite Saturn en avait clairement dans le ventre. Des danseurs faits de formes géométriques en 3D accompagnent Namie Amuro dans sa chorégraphie mais ceux-ci disparaissent dès que vous touchez à la caméra. Sans doute que la Saturn avouait ici ces limites.

Outre la caméra libre, un panel de contrôle proche de celui d’un caméscope vous permet de rebobiner à loisir ou d’effectuer divers accélérés, modifier la couleur d’un costume...

Enfin, derrière le mode "Sing It" se cache simplement un karaoké qui vous permettra de reprendre tous en choeur (on organisera une petite soirée à Cfan, si, si, promis !) les deux morceaux présents sur la galette. Et pour les fans, l’actualité imagée de la chanteuse et un sound test sont disponibles en bonus.

Graphismes : 97%
Alors là, j’en suis encore sur mon derrière !

Animation : 99%
Les mouvements de danse sont tout simplement incroyables : et dire que tout est en 3D temps réel ! Dingue !

Jouabilité : —%
Plus une démo technique qu’un véritable jeu.

Bande Son : 92%
De la bonne Jpop comme on l’aie par une des reines du genre.

Intérêt : 87%
Véritable curiosité techniques de la console, il est vrai qu’on fait vite le tour de digital dance mix malgré les customisations possibles mais on y revient souvent pour se rincer l’oeil avec des pixels tous propres.

Note Globale : 90%
Je regretterai toujours qu’il n’y a eu finalement qu’un seul volume...


NOTE : 09/10