Consoles-Fan
12/12/2018

Auteur
  

3056 articles en ligne

 
Revolver
Elle a les yeux revolver
Il a le sc

Apr

Servi par une mise-en-scène magistrale, un mystère pesant de plus en plus lourd au plus on progresse dans le film, Guy Ritchie réussit ici un tour de maître. Voilà un genre de film qui nécessitera un deuxième visionnage pour bien vérifier si tout est cohérent.

Après 7 ans de prison, Jake Green prépare sa vengeance sur Dorothy Macha, patron mafieux d’un casino. La scoumoune accable ce type qui voit son empire s’effondrer minute après minute. Il faut dire que Jake Green est passé maître dans les arnaques après avoir appris une formule imparable de l’arnaqueur modèle.

Pris dans une fusillade, il est sauvé par deux hommes mystérieux qui lui demanderont d’effectuer avec eux des missions étranges et contre toute logique, celui-ci accepte alors que tout semble tourner à son désavantage. En réalité, il apprend entre-temps qu’il n’a plus que 3 jours à vivre, touché par une maladie rare du sang.

Il s’en suit toute une série d’évènements absolument incompréhensibles qui mettra votre cerveau en ébullition pendant tout le film, avant que la douche froide n’arrive à la dernière minute, clé qui permettra de comprendre étape après étape toute la machination de ce film absolument génial, créatif, complexe, intelligent. On en ressort retourné, hébété avant de faire disparaître les nombreuses zones d’ombre en se repassant le film dans la tête.


 R