Consoles-Fan
18/07/2018

Auteur
  

2984 articles en ligne

 
Pride and Prejudice
C’est par une guerre que commencent
les plus belles histoires d’amour

Voici un film sur l’amour non-courtois. Et si vous trouvez que j’exag

Sous le règne de George III, les femmes occupent encore une place secondaire dans la société anglaise. Une fille ne peut guère hériter et justement, la famille Bennet n’a eu que des filles. Maman Bennet est prête à tout pour marier ses filles afin d’assurer leur avenir. Il s’en suit un chassé-croisé mis en scène par l’amour et l’argent. Certaines situations deviennent même très périlleuses, on frôle parfois le drame tant les protagonistes semblent avoir un malin plaisir involontaire ou non, mais en tous cas par orgueuil, à détricoter les relations, mais la récupération se fait rarement attendre.

Ce film espiègle mais néanmoins très réussi vous fera découvrir la manière dont les filles de la famille Bennet se trouveront un gentil mari ! Ca ne mange pas de pain, ça lorgne un peu sur Sense and Sensibility. La mise en scène et en particulier les scènes de bal sont vraiment superbes. Les paysages ne sont pas en reste.

Au final, on passe un très bon moment de cinéma malgré le jeu d’acteur monocorde de Darcy. Il est aussi dommage que tout cela se termine un peu trop consensuellement mais Pride and Prejudice vaut clairement le détour tant le travail est soigné et l’humour agréable.


 R