Consoles-Fan
19/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
Dead To Rights : Reckoning
Mon premier est excellent, mon second est nul
Et mon portable ?

J’avais ador

Pourtant, le gameplay qui a pourtant très bien été finalisé se prête assez peu à la PSP : le stick (si on peut appeler ça un stick) analogique est peu agréable. Tant pis, on fera avec. Il faudra bien.

Pour jouer à Dead To Rights, je vous conseille cette marche à suivre : Cliquez sur la gâchette de droite afin de locker un adversaire. Pulvérisez-le avec l’arme que vous avez entre les mains. Dès qu’il est mort, cliquez à nouveau sur la gâchette de droite. En fait, vous lockerez dans votre champs de vision l’ennemi le plus proche, potentiellement le plus dangereux. Le lock est coloré en fonction de la distance de votre cible. Si vous êtes éloigné, un lock rouge indique que votre cible subira peu de dommages alors qu’à bout portant, un lock vert vous informe que peu de balles seront nécessaires pour en venir à bout. Evitez à tout prix le gaspillage de balles : approchez-vous ! N’oubliez pas de bien rester mobile et de courir près des cadavres pour ramasser (automatiquement) leurs munitions et armes. Repérez les armures et autres trousses de secours et vous verrez, tout se passera bien. Si par contre vous êtes négligeant ou peu méthodique dans votre collecte d’items, vous aurez pas mal de difficultés.

Très intuitif et orienté action, Dead To Rights est pourtant plus fin qu’il n’y paraît. Par exemple, vous pouvez envoyer votre chien Shadow aux trousses d’un adversaire locké. Cette action est très pratique car ce dernier élimine votre ennemi le temps d’une petite cinématique en 3D temps réel et vous ramène même son arme. Si jamais vous êtiez à court de munitions, vous savez maintenant comment faire pour ne pas devoir vous battre à main nue. Shadow peut aussi éliminer des ennemis qui se réfugient derrière des éléments du décor. Shadow est bien brave mais il doit quand même se reposer entre deux attaques. Une jauge qui se remplit progressivement vous fait savoir lorsque Shadow est prêt.

Une autre jauge vous permet d’effectuer des sauts en avant, en arrière ou latéraux tout en ralentissant le temps exactement comme dans Max Payne. Dépêchez-vous, vous n’avez que quelques secondes pour faire un maximum de cartons !

Techniquement, Dead To Rights est une tuerie. Non seulement, le jeu est plutôt bien fluide, mais en plus, les décors sont superbes, les textures détaillées. Bref, la PSP me donne enfin l’impression de jouer à un jeu PS2 sur petit écran. Les musiques à la fois sombres et rythmées ont été très bien choisies. Dead To Rights est plutôt violent. Lorsque vous vous approchez d’un adveraire, vous pouvez le saisir, lui faire une de ces prises de feu qui lui privent de son arme. Vous vous emparrez alors de l’arme tout en maintenant votre ennemi dans une position désavantageuse. Enfin, vous mettez fin à ses souffrances en l’abattant froidement avec l’arme qui était encore sienne il y a 5 secondes à peine. L’action est donc très soutenue et assez sanglante. En tous cas il y a moyen de changer la déco avec quelques petits impacts de balle, un peu de sangparc-ci, une guirlande de Noël par là. Euh, non, pas de guirlandes.

Vraiment, ce Dead To Rights est une excellente surprise, il est aussi assez facile et plutôt court mais dans le métro, on n’a pas toujours la concentration que l’on a chez soi, aussi, je trouve finalement ce choix pas trop pénalisant.

Graphismes : 92%
Namco a fait du travail d’orfèvre !

Animation : 82%
30 images/seconde, peut mieux faire mais c’est déjà bien et puis les animations des personnages sont bien complètes.

Jouabilité : 93%
Inné, logique, que dire de plus quand c’est excellent.

Bande Son : 81%
Rythmée, un peu trop répétitive parfois mais dans l’ensemble du très bon travail là aussi.

Intérêt : 92%
C’est clairement mon jeu d’action préféré sur PSP jusqu’à présent. Si vous avez aimé le premier opus et détesté le second, sachez que vous pouvez désormais vous réconcilier avec la série grâce à la portable de Sony !

Note Globale : 90%
Allez, je suis de bonne humeur et je lui accord un bon petit 9/10. Il faut dire que des jeux aussi amusants et aussi accessibles sur console portable, on en voit pas tous les jours !


NOTE : 09/10