Consoles-Fan
21/10/2018

Auteur
  

3032 articles en ligne

 
Chobits
Chooooooooo cacao
Cho cho cho chocolat

Apr

Il va donc falloir assurer son apprentissage en lui désignant divers objets et en l’encourageant dans ses progrès. Par exemple, il vous faudra lui faire distinguer « Konichi wa » de « Konban wa ». Le jeu regorge de pas mal d’évènements intéressants, entre autres des minigames. Le jeu suit la trame de l’animé mais reste malgré tout original puisque de nouveaux personnages font leur apparition.

Vous incarnez donc Hideki, jeune étudiant désargenté qui rêverait de pouvoir se payer une Persocom, mais c’est évidemment largement trop cher pour sa petite bourse. Heureusement, il va tomber nez à nez avec une Persocom au rebut, dont le disque dur a été formatté mais celui-ci est désormais prêt à être réinitialisé.

La réalisation est des plus abouties pour le genre puisqu’on retrouve une soixantaine de scènes tirées de l’animé mais aussi énormément d’effets spéciaux tels des zooms ou des rotations et des myriades d’animations plus ou moins évoluées. Même les voix sont les originales de l’animé, on regrettera cependant une mauvaise coordination avec les mouvements des lèvres. Chobits est donc un digital comics de très bonne qui mérite une place dans votre collection.

Graphismes : 85%
Je ne suis pas spécialement fan du design character mais il est clair qu’un effort a bel et bien été fourni sur ce soft.

Animation : 92%
Largement au-dessus des autres productions du même genre. Ca bouge sans arrêt, c’est vraiment super !

Jouabilité : —%
Les menus sont confortables pour quelqu’un qui ne maîtrise pas le japonais.

Bande Son : 73%
On vous sert sans sourciller la bande originale.

Intérêt : 76%
Un des meilleurs jeu du genre sur PS2, il ne faut pas rater cette opportunité.

Note Globale : 79%
Chobits a des arguments convaincants même s’il reste en terrain connu et ne fait que revisiter l’animé.


NOTE : 07/10