Consoles-Fan
21/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2890 articles en ligne

 
The Incredibles, Rise Of The Underminer
Je vous parlerai de ce jeu sans d
un d

Le d

Le premier constat est net, graphiquement, le jeu est honnête mais c’est surtout au niveau de l’animation que les programmeurs se sont surpassés. L’action est très fluide, ne ralentit pas et en plus ça bouge tellement de partout qu’on ne sait plus où donner de la tête. Les voitures explosent, des foreuses détruisent les décors. C’est plutôt bien fait. Des cascades et autres effets de coulée sont présents et la gestion des nombreuses particules enrichit vraiment bien le visuel.

Cette fois-ci, le jeu a pris une orientation plus axée sur le beat-them-all que la plate-forme mais les éléments d’interaction avec les décors déjà présents dans le premier opus ont été conservés. Cet aspect baston était aussi l’occasion d’intégrer un mode deux joueurs avec une coopération entre Monsieur Indestructible et Frozone agréablement présente. Tout n’est pas ultra subtil mais un effort minimum est à faire si l’on veut progresser. Chaque personnage possède en effet des aptitudes qui lui sont propres mais ils peuvent aussi tirer partie de leurs pouvoirs en les unissant. Le gameplay est donc assez intéressant même si la distribution de baffes est un peu molle, sans doute pour ne pas rendre le jeu violent.

De toute façon, le manque de challenge démontre tout de même une véritable intention de s’adresser aux joueurs les plus jeunes qui y trouveront un amusement certain.

Un système de level vous permettra d’upgrader les paramètres de votre personnage qui vous intéressent le plus : puissance, vie...

Un peu répétitif tant sur le fond que sur la forme, le jeu ne vous laissera finalement l’opportunité de ne sortir que bien peu de coups lors d’une chasse qui se déroule dans environnements sous-terrains : gare à la claustrophobie ! Enfin, c’est quand même vite fini...

Graphismes : 68%
Techniquement honnête !

Animation : 85%
Ca bouge de partout, les évènements sont nombreux même si le premier stage reste un des plus impressionnants du jeu, histoire de faire bonne impression.

Jouabilité : 70%
Basique mais agréable.

Bande Son : 63%
Les dialogues ne sont pas très fins, mais bon, on ne leur demande pas non plus de faire du Proust.

Intérêt : 70%
A jouer plutôt à deux que seul malgré le fait que l’ordinateur gère l’autre personnage et le fait réapparaître au bout d’un décompte si jamais vous le semer dans le feu de l’action.

Note Globale : 68%
Ce titre n’est sans doute pas aussi intéressant que son prédécesseur mais des jeunes enfants y trouveront leur compte.


NOTE : 06/10