Consoles-Fan
12/12/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3056 articles en ligne

 
Need For Speed : Most Wanted
Besoin de vitesse saccad
Pas moi !

Need For Speed est une s

Gare au début du jeu car il vous fera directement mordre à l’hameçon. Chez Electronic Arts, on est pas fou, on sait enrober le jeu bien comme il faut. Ainsi, on découvre une espèce de démo jouable entrecoupée de scénettes très mal doublées mais suffisamment intéressante pour un jeu de caisse. Il est vrai que le scénario, ce n’est généralement pas leur fort. Mais se retrouver ici au cœur d’un The Fast and the Furious, c’est plutôt jouissif.

On s’imagine dès lors que l’aspect scénarisé du jeu va nous accompagner tout au long du jeu mais « oh que nenni que non point », une fois le véritable jeu démarré qui consiste à remonter la liste noir. Cette liste reprend en fait les pilotes les plus recherchés par la police. Pour les affronter, il faut prouver ce que vous savez faire en relevant divers défis, courses et challenges. Place aux courses frénétiques et aux infractions. N’oubliez tout de même pas de semer la police ou il vous arrivera de graves ennuis.

Mais une fois le jeu réellement engagé, vous n’aurez plus droit qu’aux courses frénétiques ponctuées par des boss, ceux qui composent justement cette fameuse liste noire. Le scénario est alors mis de côté et c’est bien dommage. En même temps, il fallait se douter que ça n’allait pas durer...

Même si les missions sont assez variées, on regrettera quand même une densité de traffic assez faible et surtout un framerate aléatoire. C’est assez horrible à dire mais parfois ça pique aux yeux. A côté de ça, il faut reconnaître que l’ambiance sépia automnale est très réussie mais un brin répétitive puisqu’on la retrouve tout le long du jeu.

L’interactivité avec les décors est honnête, il y a pas mal de choses à démolir mais après avoir goûté à Full Auto, évidemment, cela semble bien faiblard même si on se rend bien compte qu’on est bien sur une nouvelle génération de console.

Le gameplay est assez classique avec un système de boost et un bullet time qui permet de bien se remettre dans l’axe de la rue, une option que je n’utilise personnellement jamais. De toute manière on est bien trop occupé à se demander comment larguer les policiers qui nous pourchassent et qui connaissent décidemment bien leur quartier car de petites feintes ne suffisent pas, il faut déjà en aligner pas mal tout en roulant à grande vitesse pour espérer arriver à quelquechose.

Pour la partie scénaristique, Electronic Arts a fait appel à des pros. On peut reconnaître Josie Maran qui occupe le rôle féminin principal et qu’on a pu entrevoir dans The Aviator et Van Hellsing. Malheureusement, le doublage vole au raz des pâquerettes et prête plutôt à rire. C’est d’autant plus dommage que la bande-son et en particularité les bruitages en Dolby Digital sont à pleurer et bénéficient d’une grande profondeur spatiale.

Finalement, Need For Speed Most Wanted est un brin répétitif mais il revient à ses premiers amours. Si l’animation n’était pas aussi buggée, c’est un défaut on aurait encore pu passé outre, mais à un certain stade du jeu, progresser dans l’aventure relève de l’effort.

Graphismes : 88%
Need For Speed offre de beaux reflets cuivrés !

Animation : 35%
Mais quelle blague, ça freeze sans arrêt.

Jouabilité : 72%
Un gameplay assez classique mais gâché par l’animation.

Bande Son : 95%
La qualité sonore des bruitages met tout le monde d’accord.

Intérêt : 63%
Le début du jeu est si intéressant qu’on fait fi de l’animation boîteuse mais lorsque le jeu s’installe réellement et que l’on peut dire adieu au scénario, on lâche bien vite l’affaire.

Note Globale : 59%
La qualité de l’animation pour un jeu de course est une évidence. Jamais le jeu n’aurait du sortir dans cet état.


NOTE : 05/10