Consoles-Fan
19/12/2018

Auteur
  

3061 articles en ligne

 
Aeon Flux
presented by
MTV

Dans un futur moyennement proche ou moyennement lointain, c’est selon, une grave

Peu à peu, les habitants remarquent d’étranges disparitions parmi leurs proches. Ils sont rongés par de lourds chagrins. Un groupe de résistance, les Monicans, se met en place, car le peuple devient sceptique quant au bien fondé du pouvoir en place alors que celui-ci tente de gérer une situation périlleuse : faire perdurer la race humaine devenue stérile en clônant des individus et en les implantant dans des utérus à l’insu des mères venues effectuer de simples tests. Tout est sévènement contrôlé et chaque individu est suivi, fiché avant même sa naissance. Mais le manque de renouvellement du genre humain, l’absence de brassage chromosomique semble entraîner sa dégradation. Trouver un médicament qui règlerait les problèmes de stérilité est donc une urgence mais il semble que certains soient ravis de voir dans le clonage un système comparable à l’immortalité.

Dans la lignée d’un Equilibrium ou The 6th Day, Aeon Flux aborde le sujet du clônage humain et moralise une fois de plus. Il est clair que l’héroïne créée pour MTV n’allait sans doute pas écrire un pamphlet philosophique dans l’histoire du cinéma mais Aeon Flux ne s’en sort pas trop mal avec des scènes d’action finalement pas trop nombreuses et pas systématiquement orientées combats. Certains raccourcis ou facilités scénaristiques sont cependant à déplorer comme par exemple la possibilité de pouvoir communiquer par l’esprit et donc par distance en un lieu de rassemblement juste en avalant une simple pilule. C’est un peu cette pilule qui est finalementdure à avaler dans ce film.


 R