Consoles-Fan
20/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
Samurai Shodown Tenkaichi Kenkakuden
Une mitraillette
sauce samourai

La derni

Que voulez-vous, je suis si sensible. Remettre tant d’élément du deuxième épisode qui reste sans doute mon préféré, avec celui-ci désormais, c’était couru d’avance, j’allais craquer. Revoir ma petite Cham Cham après tout ce temps : j’étais presque au bord du désespoir ! Et puis ce cher arbitre qui revient nous faire coucou. Le gars qui sert absolument à rien, qui informe juste avec ses drapeaux qui a touché qui, mais qui apporte tout de même une touche indéniable au soft. Le jeu marque d’ailleurs plus un retour vers la compétition, ceci explique peut-être cela !

Mais là où SNK Playmore explose tout sur son passage, c’est lorsqu’il propose pas moins de 52 personnages, une véritable tuerie, qui reprend, pour info, l’ensemble des personnages de la série plus quelques inédits. Rajoutez à cela 6 systèmes de gameplay différents et vous comprenez tout de suite qu’au niveau de la durée de vie, on est en face de quelque chose de lourd.

L’intro est un peu faiblarde, les loadings un peu longuets et les persos en basse définition... Mais les décors, eux, sont superbes, d’une finesse immanquable et bourrés d’animation. Les sprites des combattants sont gigantesques, c’est un peu une marque de fabrique de la série. Autre point que l’on retrouve, ce sont les zooms avant et arrière qui s’opèrent en fonction de la position des personnages. Cet opus marque aussi le retour des items de toute sorte, balancés sur la zone de combat et qui rajoutent un aspect stratégique intéressant.

Certains coups sont vraiment très humoristiques : pas de toute là-dessus, SNK Playmore a voulu se faire plaisir et ils se sont lachés. Reste donc à les récompenser en achetant un de leurs meilleurs jeux de combat de leur histoire. Et puis, ce retour aux sources est une véritable cure de jouvence pour cette série qui cherchait ses marques. Je ne peux donc que vous conseiller de trouver cette petite merveille dans votre magasin d’import le plus proche !

Graphismes : 78%
Dommge que les sprites restent en basse résolution !

Animation : 85%
De la balle de chez baballe

Jouabilité : 80%
Certains diront que le jeu est lent, je dirai qu’il est posé !

Bande Son : 83%
On se retrouve vraiment proche de l’ambiance du second opus qui proposait, rappelons-le, une bande originale excellente.

Intérêt : 93%
Il y a de quoi faire chez les samourais !

Note Globale : 88%
Superbe surprise que ce nouveau Samourai Shodown, j’adore et j’y retourne !


NOTE : 08/10