Consoles-Fan
19/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Bleach DS
La 2D pour les jeux de baston
Y’a que

Difficile de rester insensible lors de l’arriv

Sur le plan de la technique, tout d’abord, il est clair que Treasure a une fois de plus tout déchiré. Certes, les décors sont assez sobres et pas animés mais le zoom d’envergure donne un sacré dynamisme presque exagéré aux combats. Les coups spéciaux se succèdent comme dans un Guardian Heroes. Il y a d’ailleurs pas mal de coups comparables pour ceux qui connaissent bien le jeu Segasaturn. Le gameplay est classique, il combine les mouvements classiques que l’on retrouve dans la plupart des jeux de baston (quarts de cercle...) Il est surtout exemplaire. On sort toute la panoplie de coups sans aucune hésitation, si bien que l’écran tactile qui nous laisse le choix de sélectionner les coups spéciaux en cliquant tout simplement sur une case est véritablement désuet. On peut même se demander quel plaisir en retirer. Notons néanmoins que ce genre de raccourcis dont le principe est proche des manettes programmables était déjà présent dans Guardian Heroes. Treasure reste juste cohérent même si le choix n’est pas judicieux. En tous cas, je vous conseille de garder votre écran tactile uniquement dans le mode qui vous permet d’utiliser en plein combat des sortes de cartes qui vont modifier les paramètres de votre personnage ou de votre adversaire mais bien entendu, toujours à votre avantage.

Les combattants sont nombreux, superbement dessinés, et dotés d’une animation sans faille. Les modes de jeu sont vraiment très nombreux. Les menus sont en japonais mais ils sont lus lorsque vous les sélectionnez. Ainsi vous pouvez choisir en toute assurance le mode Story, Arcade ou encore versus (jusqu’à 4 joueurs comme Yu Yu Hakusho sur Megadrive les amis !) Beaucoup de goodies comme des artworks ou même carrément de nouveaux personnages sont à débloquer.

2D oblige, la version DS écrabouille les deux jeux sortis sur PSP rien que pour l’aspect de la vitesse. Largement plus technique et rapide, Bleach sur DS donne la sensation de jouer avec des nouilles trop cuites lorsqu’on commet l’imprudence de réessayer les Bleach en 3D sortis sur PSP. La décence m’interdit de citer ici le jeu existant sur PS2, et ce, malgré l’insistance et les menaces de certains.

Vous l’avez compris, Treasure a une nouvelle fois fait un malheur en proposant, excusez du peu, l’un des meilleurs jeux de baston existant sur console portable, avec un max de coups, des combats aériens et se déroulant sur plusieurs plans ou sur plusieurs étages. En bref, voilà encore un jeu qui réaffirme la DS comme la console la plus intéressante et la plus séduisante du moment. Une vraie déesse quoi !

Graphismes : 78%
Finalement assez sobres. Ce sont plus les effets spéciaux qui en mettent plein la vue, comme dans un shoot.

Animation : 83%
Zooms et dézooms rapides quivent une action frénétique...

Jouabilité : 93%
Wouhou !

Bande Son : 77%
Elle ne m’a pas plus emballé que ça !

Intérêt : 88%
Pas mal d’éléments à débloquer qui agrémentent la durée de vie.

Note Globale : 86%
Excellent jeu de baston qui dépote.


NOTE : 08/10