Consoles-Fan
20/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
The Rub Rabbits
Gratte gratte Gratounett’
Gratte gratte longtemps longtemps

Apr

L’histoire débute dans un escalator où vous tomber littéralement amoureux fou d’une demoiselle qui emprunte l’escalator opposé au vôtre. Seul problème, 12 autres hommes qui passaient par là sont tombés sous le charme et la concurrence va être rude pour démontrer à votre belle que vous être différent des autres.

Les minigames se suivent et ne se ressemblent pas. Certains épuisent les poignets tant ils demandent une prestation vive et rapide de grattage d’écran, ou de destruction d’écran, c’est selon. D’autres, plus doux, feront appel tout en finesse à votre dextérité. Rythme, précision, bourrinage, excellence du trait... The Rub Rabbits offre un gameplay varié très appréciable.

Au programme de cette épisode, vous devrez courir dans les escalators entre gentlemen et sumos, lancez des coeurs à votre bien-aimée sans que ses autres prétendants ne les interceptent, poursuivre façon Monkey Ball votre fiancée prisonnière d’une grosse boule de neige, tirer à la sarbacane sur des basejumpers ou encore couvrir votre fiancée timide en bikini de quelques feuillages.

Une fois le mode histoire terminé, vous aurez débloqué suffisemment d’éléments (dont une nouvelle histoire) pour aller flâner dans les options du jeu, histoire de chipoter un peu et de reposer surtout vos doigts fatigués. A côté de cela, le jeu propose des modes multijoueurs plutôt rigolos qui vous permettront comme Samba De Amigo le permettait déjà avec des maracas si vous êtes fait l’un pour l’autre en découpant à l’unisson votre gâteau de mariage. Un bébé sortira finalement du gâteau avec toutes les caractéristiques qui varieront en fonction des paramètres que votre couple aura encodés au préalable. Un autre mode consiste à se passer la console de main en main en appuyant sur un bouton ou en touchant l’écran, afin d’assurer le relais. Par exemple le premier doit tenir la console en touchant l’écran. Le deuxième doit prendre la console en appuyant sur R, c’est seulement à ce moment que le premier peut lacher la console. Le troisième joueur doit alors saisir la console en appuyant par exemple sur B avant que le deuxième ne puisse lâcher. Il faut réaliser la plus longue chaîne possible. Voilà un minigame qui a le mérite d’être très original et qui installe tout de suite une bonne ambiance complice.

Si The Rub Rabbits manque forcément de surprise face à l’épisode précédent, il reste néanmoins un excellent choix pour ceux qui ont aimé Project Rub et qui souhaitent renouveler leur stock de minijeux. C’est un peu comme les Mario Party finalement, les suites ne sont jamais guère plus originales, mais c’est toujours aussi marrant.

Graphismes : 90%
Un genre à part qui fonctionne toujours bien !

Animation : 86%
Pas de problèmes à signaler. Les mouvements sont même plutôt bien faits !

Jouabilité : 93%
L’écran tactile et le micro surexploités.

Bande Son : 92%
Gnan-gnan : j’adore !

Intérêt : 92%
La durée de vie a été allongée, que demander de plus ?

Note Globale : 91%
Un poil au-dessus de Project Rub car un petit peu plus long.


NOTE : 09/10