Consoles-Fan
22/06/2018

Auteur
  

2959 articles en ligne

 
Mario Smash Football
Casting foot, premi
Oh c’est pas vrai, c’est encore vous Mario ?

Les cr

Sega Soccer Slam oblige, les coups spéciaux sont de
rigueur mais aussi un peu plus confus à réaliser. Le gameplay est orienté arcade bourrinage mais il faudra tout de même construire ses actions pour espérer marquer. On se défoule bien, mais rapidement, on regrette Sega Soccer Slam qui se voulait tout de même un petit peu plus technique et visuellement plus intéressant. Les coups de Mario Smash Football sont rigolos mais certainement pas aussi maîtrisables. Ils entrent dans la lignée d’un Mario Kart ou un Mario Tennis. Pourtant, on aurait pu croire qu’à 5 contre 5, gardien de but compris, le jeu serait plus technique que Sega Soccer Slam qui se jouait à 4 contre 4, gardien de but compris. En réalité, il n’en est rien. On note même une certaine inégalité de jeu puisque chaque équipe est composée, je l’ai dit, d’un gardien, mais aussi d’un capitaine et de 3 équipiers au look identique. L’avantage du capitaine est qu’il maîtrise le super tir de ouf qui déchire tout. Le reste de l’équipe va donc souvent tenter d’envoyer la balle au meneur. C’est donc l’homme à surveiller de près !

Les parties se déroulent dans une surface assez réduite pour un terrain de foot, cela ressemble plus à du foot en sale, mais qu’importe, le gameplay arcade supporte le concept. Les occasions sont donc nombreuses et les points s’accumulent vite au compteur comparé à la réalité. Ca tombe bien, nous en sommes justement loin. Il n’y a même pas d’arrêts de jeux, si ce n’est la mi-temps, puisqu’il n’y a ni hors-jeu, ni sortie de balle, et pour cause, le terrain est délimité par un filet électrique invisible mais que les joeurs feraient mieux d’éviter sous peine de vive électrocution.

Techniquement parlant, on ne peut pas dire que Mario Smash Football soit hallucinant. Même Mario Golf, pourtant beaucoup plus calme, est nettement plus joli à regarder. Il faut dire que bien peu d’efforts ont été fait côté réalisation. Le jeu est fluide, mais c’est le seul point positif qui en resort. Prenons par exemple le public intégralement en 2D. Le manque de détail est dans l’ensemble assez flagrant et les magies spéciales qui nous offrent un visuel mettent finalement en évidence le petit nombre de polygones qui composent chaques personnages.

Certes, la réalisation n’est pas un tout mais lorsque le fun ne suit pas non plus... Peu de personnages issus de l’univers Mario sont sélectionnables, peu de modes de jeu sont présents. Il ne reste finalement pas grand chose !

Graphismes : 53%

Faiblard !

Animation : 82%

Fluide, encore heureux !

Jouabilité : 63%
Simple, simple et simple, dans tous les sens du terme...

Bande son : 70%
Passable.

Intérêt : 50%
Le plus mauvais jeu de sport avec Mario jusqu’à présent, la concurrence est rude sur cette machine qui accueille déjà Sega Soccer Slam et Disney Sports Football .

Note globale : 57%
On ne peut pas vraiment dire que l’on s’ennuie, mais le jeu avoue très rapidement ses limites.


NOTE : 05/10