Consoles-Fan
24/05/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2943 articles en ligne

 
X : Shigeki ! Visual Shock Volume 2.5
Celebration ou
Cendrillon revist

Ce spectacle est plus court qu’

On attaque avec Celebration au coté ultra-mega kitsch très très prononcé...du pur délire à la X dans le quel on suit le parcours d’une petite fille, nommée Cinderella, désirant épouser la philosophie de X, c’est à dire (entre autre) la liberté.

JPEG - 56.4 ko
Il n’y a pas d’

Quand la mère entend de la bouche de sa fille "I want my freedom", elle pète carrément les plombs et l’on assiste, médusé, à une scéne de destruction massive de goddies estampillées X (attention cette scéne peut profondément vous affecter, vous le fan en constante rechercher de tels objets rarissime !!!)

JPEG - 62.3 ko
Quelle trag

La petite fille, choquée, appelle alors à l’aide et c’est un hide magicien qui apparaît pour la sortir de ce mauvais pas (fou rire garanti en raison entre autre des effets spéciaux d’un autre temps...)

S’en suit un bal, avec un (une) Yoshiki en princesse dans un carosse psychadélique, qui se termine par la destruction des accesoires de la scène (et de la batterie). Le groupe à la pêche et il nous le montre bien !

JPEG - 54.3 ko
Princesse Yoshiki ?

Le clip de Week End est dans un registre beaucoup plus tragique. On y découvre la mort des membres de X, (sauf Toshi, trop occupé à chanter lol) Yoshiki s’ouvre les veines, Taiji se fait tuer en pleine rue aux cotés de sa bien aimée, Pata tombe en coma éthylique et hide meurt de folie...très joyeux tout ca !

Petit break avec quelques images de la tournée Rose & Blood Tour avec pêle-mêle des extraits de titre comme Week End, 20th Century Boys et X.

Ce volume se conclut par un Endless Rain en live, joué au synthé et très émouvant.

La petite phrase qui va bien en fin de VHS : "No need to worry, we shall return..."