Consoles-Fan
13/12/2018

Auteur
  

3056 articles en ligne

 
Sega Ages Vol.18 : Dragon Force
Ce jeu m’a redonn
une force de dragon

La gamme Sega Ages a le bon go

Dragon Force fait tout simplement partie de ces jeux cultes, qui a la reconnaissance internationale du public, pour ses qualités tactique et son excellente réalisation. Techniquement, le jeu est superbe, et malgré une quantité impressionnante (jusqu’à 200 !) de sprites à l’écran pendant les combats, jamais l’action ne rame, même lorsque vous déclenchez à l’aide de votre général une magie. En fonction de l’endroit où vous vous situez, vous remarquerez que les décors changent. Les combats sont donc toujours diversifiés. Il y a tant à découvrir. Quelques phases de digital comics ponctuent l’histoire mais elles n’offrent rien de particulier.

L’intérêt de Dragon Force est de vous laisser le choix du camp que vous allez incarner. Autrement dit, une fois le jeu terminé, vous pouvez très bien aborder le jeu de manière fort différente en incarnant un autre camp. Chaque camp est représenté clairement sur la carte principale. Elle indique les déplacements de chacun et l’évolution de l’étendue de leur territoire.

Grâce à l’écran de gestion, vous pouvez voir évoluer vos généraux et leurs armées. N’oubliez pas de récompensez vos généraux en leur gratifiant d’étoiles qui leur permettront d’obtenir de nouvelles recrues toutes fraîches. Faites bien attention à ne vexer personne afin de vous assurer de leur fidélité. Divers objets peuvent être équipés afin de modifier vos paramètres. Et puis il est aussi utile de penser à vous soigner ou à remplir votre jauge de magie.

Faire la guerre c’est bien, mais n’oubliez pas d’être diplomate en motivant vos troupes et surtout vos généraux. Si certains se découragent, ils pourraient bien déserter. De même, vous pouvez toujours essayer de persuader l’ennemi de rejoindre vos troupes. Mais gare à la traîtrise. Certains chefs armés n’hésiteront pas à vous attaquer alors que vous arrivez avec votre petit drapeau blanc. D’autres, mais ils sont moins nombreux, accepteront de rejoindre vos troupes sans condition, convaincus du bien fait de votre action ou peut-être tout simplement de peur d’être écrasé. Acculer les souverains dans leurs derniers retranchements est donc une bonne solution pour les faire craquer et les forcer à se rendre.

Veillez à bien diversifier vos troupes car c’est leur composition qui génère essentiellement la probabilité de votre réussite. Ca, et bien entendu la formation d’attaque ! Un autre point assez important est la fortification des châteaux et des troupes.

Dragon Force semble être un jeu avec de nombreux points tactiques à régler afin de pouvoir progresser. Ce n’est pas faux, mais sur le terrain, les automatismes arrivent rapidement et il n’est finalement pas très difficile de régler tous les paramètres afin d’engager des combats efficaces dans ce jeu passionnant, et ce, même si on ne parle pas japonais.

Graphismes : 86%
De la 2D effroyable tellement c’est beau.

Animation : 92%
Dingue tout ce qu’il y a à gérer. que de boulot pour la Satu... euh Playstation 2.

Jouabilité : 70%
Il y a une petite adaptation aux menus à faire puis c’est parti mon kiki comme dirait Bebel !

Bande Son : 92%
Toute une oeuvre !

Intérêt : 95%
Absolument génial : trouvez-moi un site qui dit l’inverse que je le brûle !

Note Globale : 91%
Après toutes ces années, Dragon Force reste une référence, une valeur sûre !


NOTE : 09/10