Consoles-Fan
18/10/2018

Auteur
  

3031 articles en ligne

 
Gran Chaser
Un Chaser sachant chaser sans son chien
est un Gran Chaser

Au temps du match sans merci qui opposait la Saturn et la Playstation, nous avons eu droit

C’est donc en me raccrochant au passé et à mon expérience que j’essaie de comprendre pourquoi j’ai passé tant de temps sur Gran Chaser plutôt que son homologue Wipe Out tellement plus beau sur PSone. Oh, la réponse n’est pas difficile, le gameplay, le fun, l’amusement et puis peut-être bien la présence d’un mode deux joueurs vraiment prenant. Mode qui faisait désespérément défaut sur la plupart des jeux Psone. Je me souviens encore avec quel malheur j’ai constaté que Gunners Heaven ne proposait pas de mode deux joueurs... Vous avouerez qu’après avoir joué à Metal Slug ou encore Top Hunter sur Neo Geo, ça faisait un peu foutage de gueule de la part de la console puissante qui tue tout le monde.

Pour rappel, Wipe Out n’offrait pas la possibilité de jouer à deux sur un même écran avec une seule console. Seul un mode link était disponible. Ridge Racer souffrait du même défaut, mais Daytona USA également. A vrai dire à cette époque, les jeux de course proposaient rarement un mode deux joueurs. Mais Gran Chaser le proposait, lui, l’affreux petit canard plein de clipping et de gros pixels mais tellement amusant avec ces dérapages de fou !

L’intro du jeu est assez décevante. elle démarre sur les chapeaux de roue pour se terminer en eau de boudin. Quand on croit que ça va commencer, tout s’arrête... Par contre, musicalement, Gran Chaser était surpuissant avec ses musiques énergiques idéalement pensées pour un jeu de course futuriste et bien dynamique. Et puis, il y avait la possibilité de récupérer des missiles pour tirer sur les concurrents. Les poursuites n’en étaient que plus endiablées. Le jeu aurait sans doute du s’appeler Gran Chase HQ ;)

Un bouclier vous protège tout de même afin de ne pas exploser sur le premier missile venu. Une barre de boost qui se remplit automatiquement vous offre la possibilité d’effectuer quelques pointes de vitesses. Enfin, les boutons R et L vous permettent d’effectuer des mouvements latéraux.

Gran Chaser sera certainement perçu aujourd’hui comme un jeu court mais à l’époque, 6 circuits, c’était déjà très bien. Ces courses sont accessibles en championnat, en course simple, en time attack et en versus. Bref, que du classique !

Néanmoins, ce Gran Chaser a égayé quelques soirées tant il avait un potentiel sympathique mais aujourd’hui, il est clair qu’il a pris un sacré coup de vieux.

Graphismes : 66%
Assez grossiers malgré la présence de couleurs très agréables pour une ambiance futuriste. Les vaisseaux sont sommaires.

Animation : 64%
Animation stroboscopique et présence de clipping.

Jouabilité : 83%
Gameplay aux petits oignons qui procure un plaisir de jeu sans appel.

Bande Son : 92%
Parfaite pour ce type de production : du tout premier choix.

Intérêt : 76%
Excellent petit jeu de course futuriste qui n’aura finalement pas fait d’ombre commerciale à Wipe Out mais les gamers sauront choisir en faisant abstraction de la réalisation un peu boîteuse.

Note Globale : 76%
Gran Chaser aura fait sensation auprès des possesseurs de Saturn en temps que second jeu de course de la machine disponible tout juste après Gale Racer.


NOTE : 07/10