Consoles-Fan
13/12/2018

Auteur
  

3056 articles en ligne

 
The Lake House
Y’a pas l’feu au lac
ni

Voici une com

Cette fois-ci, deux inconnus sont mis en rapport mystérieusement alors qu’ils vivent à dans des espaces temps qui diffèrent de deux ans. Etrangement, ils arrivent à communiquer par lettre via la boîte aux lettres d’une maison sur pilotis construite sur un lac.

Cette comédie romantique épistolaire se veut donc également platonique, par obligation. Une relation étrange démarre donc et trouve rapidement sa place et ses marques. Les deux tourtereaux décident donc de se rencontrer en se donnant rendez-vous soit dans le passé en se basant sur les souvenirs de Kate Forster, soit dans le futur avec une attente insoutenable pour Alex Wyler.

Très bien ficelé, le film flirte légèrement avec les modifications du passé et l’impact sur le futur avec humour et cohérence. Voilà une douce comédie romantique qui devrait énormément plaire à la fois pour le sujet original et les intersections intéressantes au niveau de l’histoire de chacun des personnages. Dommage que la fin soit si facile à deviner et que le cinéma d’Hollywood ne peut définitivement pas se passer d’une happy end alors que l’impossibilité de modifier son avenir est si simple à admettre pour le spectateur.


 R