Consoles-Fan
21/01/2018

Auteur
  

2889 articles en ligne

 
When A Stranger Calls
Hello Sidney, eeer, Alice... Jill ! That’s it !
Remember me ?

Afin de punir leur fille qui a eu une grosse notre de t

Mais le téléphone commence à sonner et les appels anonymes inquiétants vont se succéder, effrayant peu à peu Jill qui décide d’appeler la police afin de piéger le petit plaisantin en faisant repérer l’appel. Oui mais voilà, il semblerait que le coup de téléphone provienne de la maison.

Ce film très bien filmé propose une série de belles images comme Hollywood sait en produire. Imaginez-vous la première scène du film Scream avec Drew Barrymoore. Eh bien, c’est à peu près tout le contenu de ce film, sauf qu’ici, ce n’est pas qu’une scénette, c’est l’intégralité du film qui sert finalement à nous faire visiter une splendide propriété.

J’ai en fait rarement vu un thriller aussi navrant, absolument pas effrayant pour un sou et exhangue de toute trace de scénario. Nul, nul et archinul, When a Stranger Calls est de loin l’un des plus mauvais film du genre que j’ai pu voir. Ou alors il a réussi à me faire oublier d’autres mauvais films... Si encore l’actrice principale s’était façonnée un joli décolleté échancré, j’aurais encore pu trouver de quoi m’occuper pendant la séance... A oublier très rapidement.


 R