Consoles-Fan
20/08/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2998 articles en ligne

 
Radiant Silvergun
L’ultime joyau
d’un genre adul

L’un des derniers jeux de la Saturn fut un shoot, reine dans de ce domaine, elle fit r

Tout commence par une introduction de folie façon anime, d’une réalisation exemplaire : c’est beau, c’est fluide et ça donne envie d’appuyer sur Start tellement on est excité de découvrir la suite des évènements en compagnie de cette équipe de pilote qui doivent se débarrasser de la menace alien (qui vient de détruire la terre soit dit en passant...)

Allez pas de temps à perdre, direction le menu du jeu qui nous offre deux modes : Arcade et Saturn. Le mode Arcade est la repompe pixel par pixel de la version sortie en salle tandis que le mode Saturn est agrémenté de boss supplémentaires ainsi que la possibilité de sauvegarder (rare dans un shoot) Les versions diffèrent également au niveau de leur durée : comptez une cinquantaine de minute pour le mode Arcade et environ 1h45 pour le mode Saturn (oui vous avez bien lu ! 1h45 de bonheur mais aussi 1h45 de mise à l’épreuve) D’autres petites différences sont à noter mais elle sont minimes et les deux versions sont quasiment identiques.

Blast Power

Accrochez vous car là où la plupart des shoot vous propose trois ou quatre armes différentes, Radiant Silvergun en propose six !

- Le classique tir frontal : Vulcan (bouton A)

- Les têtes chercheuses : Homing (bouton B)

- Le tir latéral, la longueur du tir dépend de votre pression sur le bouton : Spread (bouton C)

- Un tir pourvu de deux laser lockant les ennemis jusqu’à destruction : Homing Plasma (boutons A+B ou Z)

- Un tir couvrant l’avant et l’arrière de votre vaisseau (comme dans la série Thunder Force, plus puissant à l’arrière qu’à l’avant) : Back Wide (boutons A+C ou Y)

- Un lock circulaire avec plusieurs cibles qui à l’avantage de passer à travers les obstacles : Homing Spread (bouton B+C ou X)

- Une sorte d’épée tourant autour du vaisseau (elle effectue un tour à chaque pression de la touche correspondante), elle absorbe également certains tirs ennemis (les petites boules roses...non ce n’est pas du dragonal...) : Radiant Sword (boutons A+B+C ou R)

- Une smart bomb couvrant une très large zone et vous rendant invincible quelques secondes. Elle est activée avec la même commande que la Radiant Sword une fois que cette dernière a absorbée une dizaine de boulettes roses : Hyer Sword (boutons A+B+C ou R une fois la Radiant Sword chargée)

Tout cet arsenal peut vous paraître trop conséquent au premier abord mais sachez que chaque arme vous sera d’une grande utilité pour votre progression et il conviendra de mettre en place une stratégie pour négocier certains passages très houleux.

On remarquera que toutes les armes sont disponibles immédiatement.

Un des plus de Radiant Silvergun est, outre l’armement du vaisseau décrit ci dessus, la marge de progression. En effet vos armes s’upgradent en fonction des points récoltés avec celles ci, si vous ne jouez avec une seule arme (chose impossible), vous n’augmenterez que celle là. En revanche des points de fin de niveau vous sont alloués (en particulier pour la destruction des boss) et ceux ci se répartissent sur l’ensemble de vos armes. Toujours au niveau des boss, ces derniers possèdent plusieurs zones sensibles qu’il vous faudra détruire avant le noyau central afin d’engranger un maximum de points. Pour scorer vous avez également la possibilité de réaliser des chaînes (comme dans Ikaruga) en détruisant plusieurs ennemis de la même couleur ou bien de découvrir des chiens planqués dans les niveaux à l’aide du Homing Spread et qui vous rapporteront un bon paquet de points.

Toile de Maître

Autant vous le dire d’entrée (mais vous le savez déjà, ou presque, tous), ce jeu dispose d’énorme qualités techniques. Tout d’abord les graphismes sont exceptionnellement beaux, mélange détonnant de 2D-3D (à la Thunder Force V), le jeu vous plonge dans une ambiance très mecha. L’animation est à couper le souffle et seules les explosions de boss sont suivies de brefs ralentissements. La Saturn a vraiment été exploité au maximum, les effets spéciaux sont de toute beauté (distorsions, zoom, effets de transparence, rotations...)

Le Gameplay est lui aussi excellent, les raccourcis (boutons X, Y, Z et R) permettent d’utiliser à tout moment les armes du vaisseau et de ne jamais s’emmêler les pinceaux. Au niveau de la maniabilité, c’est tout aussi bon, le ship répond au doigt et à l’œil, le masque de collision du vaisseau est assez gros, donc ne vous frottez pas trop contre les ennemis !

Du coté musical, on a fait les choses en grand (décidément ce jeu a tout pour plaire !) avec de magistrales compos qui renforcent l’ambiance du soft déjà monstrueuse. Encore un jeu au son magnifique à ranger aux cotés d’Ikaruga ou de Darius Gaiden.

Pour finir, le level design est hallucinant et je vous garanti que vous allez en avoir pour votre argent ! Il y’a des ennemis dans tous les sens et c’est à vous d’appliquer la bonne stratégie pour survivre.

Ce jeu vous procurera une expérience unique dans l’univers des shump et du jeu vidéo en général et tout amateur se doit de le posséder dans sa ludothèque Saturn, comptez tout de même 120 à 150 € pour acquérir cette merveille.

Merci Treasure...


NOTE : 10/10