Consoles-Fan
23/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2890 articles en ligne

 
Street Fighter II Movie
Aaaaah, ok, ok, ok !
Rien avoir avec le film avec Jean-Claude alors ?

Alors que la s

Alors, comment, lorsqu’on s’appelle Capcom, on pourrait passer à côté de l’opportunité de faire un jeu vidéo inspiré d’un film d’animation lui-même inspiré de ce même jeu vidéo ? Je peux vous la refaire aussi autrement : Comment pourrait-on passer à côté de l’opportunité de faire un jeu vidéo inspiré d’un film lui-même inspiré de ce même jeu vidéo. Dans les deux cas, on ne peut pas, mais ce n’est pas aujourd’hui le film avec Jean-Claude (salut Jean-Claude, si tu nous lis !) qui nous intéresse mais bien l’animé.

Pour ne pas trop se fatiguer, Capcom a d’ailleurs repris des scènes entières pour les insérer dans la partie digital comics qui couvre une grande partie du jeu. Le concept est simple : vous allez, en tant que robot-espion, observer différents combats de rue entre nos amis Ken, Ryu et tous les autres. Il va falloir prendre des photos en visant bien les détails de l’action afin de scanner les coups et de les insérer dans votre base de données personnelle avant de livrer un combat ultime en utilisant tous les coups que vous aurez appris lors de la partie. Cette scène de combat se joue de manière très classique, à la Street Fighter, sans surprise, et ne propose réellement rien de bien transcendant. Il est vide et immobile.

C’est donc le reste du jeu, l’aspect digital comics, qui mérite ici toute votre attention, mais elle reste néanmoins assez peu intéressante si vous connaissez l’animé car vous nagerez en plein déjà-vu pendant tout le jeu. Street Fighter II Movie est clairement un produit pour faire plaisir aux fans qui aurait tout de même pu se permettre quelques folies en insérant divers bonus intéressant. Malheureusement, les programmeurs ont visiblement jugé que la licence ferait bien vendre quelques boîtiers de plastique de plus qui iront se perdre dans les étagères de collectionneurs.

Graphismes : 77%
Le soft puise 98% de son contenu dans l’anime.

Animation : 77%
Même remarque.

Jouabilité : 83%
Très basique : il suffit de capter les coups, de bien observer le dessin animé. Puis, un combat final vous attend tout de même, histoire de vous rappeler qu’il s’agit bien d’un jeu video.

Bande Son : 92%
J’ai les deux CD de l’anime chez moi et franchement, je ne regrette pas : c’est superbe !

Intérêt : 54%
Se joue une seule fois : on regarde l’animé, on capte les coups, on prend part au combat final. Mouais. C’est pas vraiment passionnant puisque lorsque vous reccommencerez le jeu il sera en tous points identique.

Note Globale : 58%
Voilà un produit qu’il faudra réserver aux collectionneurs.


NOTE : 05/10