Consoles-Fan
20/01/2018

Auteur
  

2889 articles en ligne

 
Chromehounds
Tout nu et
tout chrom

From Software est une compagnie qui s’est essentiellement fait conna

Cette gestion à l’extrême et hypervariée passionnera certainement les possesseurs de Frame Gride. Les autres, qui souhaitent plus se pencher sur l’aspect « action » du soft, nieront toutes ces possibilités de customisation et enchaîneront les diverses missions proposées, d’attaque ou de défense, avec des updates de mission et la présence d’un plan très clair qui vous permettra d’évoluer proprement. En gros, Chromehounds s’apparente à un Gundam Side Story 0079 sur Dreamcast : Le maniement est simple et les missions sont passionnantes.

Techniquement parlant, Chromehounds présente des mecha d’une grande finesse, très détaillés, qui évoluent dans des univers très vides. La gestion des ombres et des éclairages est très réussie sauf au niveau des arbres réalisés en plan 2D croisés... Le jeu est parfaitement fluide, mais ce n’est pas vraiment une surprise : on ne peut pas dire que la Xbox 360 soit vraiment exploitée. A part la résolution, quelques explosions sympathiques, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Ce n’est finalement que lorsque l’ennemi est en surnombre que l’on profite de prouesses next-gen.

Notons néanmoins la gestion des impacts vraiment réaliste. Au niveau sonore, tout d’abord, on se croit réellement englobé dans un champs de bataille. Ensuite, le souffle des explosions provoque des vibrations dans la manette mais aussi quelques déplacements de votre mecha qui semble se prendre de gigantesque gifle. Votre visée en est bien évidemment perturbée. Cette dernière est vraiment très bien pensée. Soit vous jouez en vue extérieure et vous aurez en haut à droit dans votre écran une vue subjective vous permettant de viser. Soit, vous choisissez la solution inverse. Il suffit de cliquer sur le stick analogique pour commuter. Rien de plus simple et de plus adéquat finalement car les jeux de mecha soufrent souvent d’une certaine incompréhension de l’action du à un manque de repère. Chromehounds semble avoir trouvé une solution efficace à ce genre de problème.

Les déplacements sont lourds et c’est bien normal. Les armes sont bien diversifiées, avec différentes portées, différentes puissances, différents temps de rechargement et différents zooms. Les ennemis seront eux aussi plus ou moins résistants. Ceux-ci deviennent immobiles avant d’exploser. Il est donc important d’avoir l’oeil pour gagner en efficacité sur le terrain afin d’identifier rapidement les ennemis qui sont hors d’état de nuire. Assez rapidement, il sera nécessaire d’élaborer des tactiques de jeu et de donner des ordres à vos coéquipers qui resteront gérés par l’ordinateur.

Finalement, Chromehounds ouvre le bal des jeux de mecha sur Xbox 360 et propose au joueur un challenge varié, un système de gestion très complet et surtout un gameplay simple et facile d’accès. Une bien belle entrée en matière pour un titre qui s’adresse malgré tout uniquement à son public et qui risque donc de rebuter le grand public.

Graphismes : 70%
Les décors assez vides sont plutôt décevant. Ils ne se remarquent que par leur haute résolution. Par contre, la modélisation des mecha est magnifique. On passe des heures à les admirer. Enfin, pour ceux qui aiment ça.

Animation : 92%
Impeccable.

Jouabilité : 80%
Très Arcade malgré une recherche intéressante au niveau de la gestion.

Bande Son : 68%
Pas inoubliable...

Intérêt : 72%
On imagine bien la XBox 360 faire mieux par la suite mais pour l’instant, il n’y a de toute manière pas le choix si vous voulez un jeu de mecha.

Note Globale : 73%
From Software a déjà fait mieux mais il brille par sa grande base de données d’éléments en stock qui peuvent composer chaque mecha. Un titre vraisemblablement réservé aux fans du genre.


NOTE : 07/10