Consoles-Fan
13/12/2018

Auteur
  

3056 articles en ligne

 
Battle Stadium DON
La r
Jump Super Stars

M

Alors voir arriver un cross-over reprenant les séries les plus populaires du moment au Japon comme Dragon Ball, Naruto et One Piece, avait de quoi mettre en alerte même les consommateurs naïfs. Mais c’était sans compter sur le talent de Namco Bandai, 8ing, Q Entertainment et Takara Tomy qui ont vraiment mis le paquet.

Techniquement, tout d’abord, je n’ai absolument aucun reproche à faire à ce jeu esthétiquement très agréable et rare de nos jours, avec de nombreuses couleurs pastelles, un cell shading qui vient parfaitement à point, une profondeur de champs énorme dans les décors et une fluidité exemplaire. Même le fameux aliasing de la PS2 a pris quelques vacances ! Les temps de chargement sont très limités et pour couronner le tout, le jeu peut se jouer à 4.

12 personnages sont disponibles d’entrée de jeu. C’est peu puisque finalement, cela n’en fait que 4 par série. Par la suite, 8 personnages viendront grossir les rangs lorsque vous les aurez débloqué. Nul besoin de les débloquer par contre pour les recontrer en cours de partie grâce à un bandit manchot. Vous aurez donc rapidement un aperçu mais si vous ne souhaitez pas attendre : voici la liste des personnages disponibles : Goku, Vegeta, Gohan, Piccolo, Luffy, Zoro, Chopper, Sanji, Sasuke, Kakashi, Sakura, Trunks, Frieza, Cell, Buu, Usopp, Nami, Rock Lee et Gaara.

Les effets spéciaux sont nombreux et forcément, chaque protagoniste possède des coups qui lui sont propres ainsi qu’une furie spéciale, facilement déclenchable par le biais d’un seul bouton, et gourmande en jauge qui lui est rattachée. Vous l’avez compris, Battle Stadium Don propose un gameplay qui n’égarera pas les novices en jeu de combat. On se frappe, on s’explose et on ramasse les items proposés pour pouvoir frapper encore plus loin, encore plus fort...

La particularité de ce titre réside finalement dans la gestion de la vie puisqu’elle est commune à tous les concurrents. Plus vous menez, plus vous occuperez une belle part de barre. Et pour la faire grimper encore et toujours, il va falloir absorber des pastilles rouges que laissent derrières eux les adversaires roués de coups.

Mais dans l’ensemble, tout le monde aura reconnu derrière ce titre un Super Smash Bros orienté « anime ». Le gameplay est on ne peut plus basique, peut être un peu trop. Le choix des personnages est on ne peut plus limité, peut-être un peu trop. Après quelques parties, on finit par s’ennuyer, peut-être un peu trop.

Il est clair que ce titre tire plus son intérêt du mode multijoueurs. Seul, vous risquez de ranger bien rapidement la galette dans votre armoire tant le jeu est répétitif. Après avoir découvert le contenu du jeu, on n’a vraiment envie de stopper. Le replay value est donc proche de zéro.

Cependant, il faut voir le bon côté des choses : pour les fans, on peut dire que ce titre vaut le coup car il est suffisamment bien travaillé pour que cela ne sente pas l’arnaque à plein nez, mais de grâce, pensez à inviter quelques amis si vous voulez réellement tirer parti de ce titre.

Graphismes : 88%
Vraiment très réussis, c’est dommage que l’intérêt du jeu ne suive pas.

Animation : 90%
Très agréable pour reposer vos yeux. Mais qu’est-ce que je raconte moi, ça explose de partout !

Jouabilité : 82%
Basique et facile d’accès.

Bande Son : 70%
Energique.

Intérêt : 59%
On s’en lasse rapidement alors appelez vos amis à la rescousse !

Note Globale : 68%
Gâcher un tel potentiel : tss, tss !


NOTE : 06/10