Consoles-Fan
21/02/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2900 articles en ligne

 
Melty Blood : Act Cadenza
Sang m
sur PS2

Un vent de fra

Un emballage accrocheur

Après une intro en images fixes, on tombe sur un menu très classique nous proposant Arcade, VS, Survival...non, non vous avez bien lu, pas de mode Story. Ce n’est pas indispensable me direz vous mais bon, c’est toujours sympa de suivre un peu l’histoire de chaque personnage.

Et des personnages il y’en a ! Une vingtaine vous y attend dans l’écran de sélection. La première bonne surprise, c’est le somptueux chara-design des combattants, les artworks les mettant en valeur sont magnifiques. Cela permet de donner pas mal de charisme à des persos empruntant pour la plupart un design très Kawai. Allez hop, on choisi et c’est parti !

Une réalisation en dents de scie

Désolé de vous l’annoncer de manière brutale mais les persos de Melty Blood AC sont en basse résolution même très basse. C’est dommage, cela rend l’incrustation d’un niveau d’un Capcom Fighting JAM avec les persos de Vampire Savior si vous vous souvenez) Heureusement l’animation s’en sort avec les honneurs : le jeu est d’une fluidité exemplaire ! (sans atteindre le degré de SF Third Strike tout de même) Même topo pour les décors : certains sont superbes et d’autres très anecdotiques ; ils ont au moins l’avantage d’avoir deux "faces" : l’une se déroulant de jour et l’autre la nuit.

Pour l’ambiance sonore du titre, on reste dans la même veine : inégale. Malgré des compos travaillées, seules certaines sortent du lot pour dynamiser l’action, mais on est loin d’un Guilty Gear par exemple.

Le gameplay en revanche propose des idées intéressantes (dont certaines déjà exploitées ailleurs). Le jeu se joue de façon "old school" avec arc de cercle et Cie, jauge de fury à plusieurs niveaux, bouton de protection/riposte. Les personnages disposent de nombreux coups et vous ne tarderez pas à développer combos dévastateurs. A l’image d’un Guilty Gear, le jeu est très aérien, tous les persos ont en effet un coup pour faire décoller l’adversaire, ce qui facilite grandement les choses pour réaliser vos enchaînements.

Sur le long terme, le jeu s’en sort bien : tous les personnages se jouent d’une manière différente et leur nombre élevé vous pousse à revenir sur le soft. On aurait aimé un peu plus de bonus, ici on se contentera de sons, d’images et de deux persos bonus. Néanmoins pour tout débloquer, il vous faudra finir le mode arcade avec tous les personnages, ce qui est un challenge assez relevé du fait d’une jouabilité propre à chaque combattant.

Melty Blood AC est donc au final une bonne surprise, proposant une solide alternative aux ténors du genre.


NOTE : 08/10