Consoles-Fan
22/03/2019

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3081 articles en ligne

 
Naruto : Saikyou Ninja Daikesshuu 4
C’est bien pourri !
C’est bien Tomy !

Je dois l’avouer franchement, j’appr


Commençons en premier lieu par le changement de cap de la série. En effet, Naruto : Saikyou Ninja Daikesshuu 4 ne fait plus comme ses prédécesseurs qui étaient de simple Beat’em all ! Et oui, Tomy a pris le pari de renouveler sa série et d’apporter un vent de nouveauté à sa série ayant pour console d’origine la Gba. Si cet opus n’est plus un Beat’em all, qu’est-il alors ? Pour faire simple imaginez un mélange entre un Beat’em all et un Beat’em up et cela vous donne la recette du jour. En gros, on a le droit ici à un jeu qui pourrait avoir comme comparaison un titre comme Jump Superstars. Pourtant, il n’en n’est rien et la comparaison est bien trop flatteuse ! Dans les précédents volets, on avait le droit à une trame principale et donc un scénario suivant plus ou moins la série. Naruto : Saikyou Ninja Daikesshuu 4 propose un semblant de scénario lors de certains combats fidèles à la série mais rien de plus. En fait, le jeu se divise en missions de rangs D à S (comme dans la série en somme). Sachant que le rang D est le niveau le plus faible et le rang S le plus dur. Cette théorie est d’ailleurs complètement faussée puisque il sera parfois plus simple d’accomplir une mission censée être ardue. Le grand n’importe quoi comme déjà dans le déroulement des missions.

Des missions à subir (j’emploie le mot « subir » car le jeu n’est vraiment pas amusant), vous en aurez 64 au total. Petite parenthèse, il vous sera impossible d’effectuer une mission de rang C si vous n’avez pas accompli toutes les missions de rang D. Pour situer le degré de monotonie lorsque l’on joue à Naruto : Saikyou Ninja Daikesshuu 4, voici quelques exemples de missions :

- Tuer 10 chauve-souris en 120 secondes
- Détruire 10 pierres en 60 secondes
- Trouver un parchemin en 60 secondes
- Envoyer un énorme rocher tout en haut du niveau
- Battre un personnage en le finissant avec une certaine technique
- Survivre contre un personnage durant plusieurs secondes
- Toucher un personnage avec une certaine technique

Avec quelques types de missions citées au dessus, je vous ai à peu près narré toutes les missions. En effet, elles se ressemblent toutes plus ou moins et sont toutes aussi nulles les unes que les autres. Vous serez donc enfermé dans une arène de jeu pendant toute une mission et vous ne pourrez en sortir qu’en accomplissant votre contrat. Super ! Les avancées au sein de niveaux sont donc un souvenir bien lointain et c’est bien là le plus grave problème. On s’ennuie de A à Z pendant toute la durée du jeu. Parlons en de la durée du soft. En toute franchise, j’ai fini le jeu en moins de 5h et je ne compte plus jamais le ressortir. A la rigueur, il est possible d’insérer de nouveau la cartouche dans votre Ds si vous trouvez des amis pour faire des parties avec vous. Je soupçonne pourtant le jeu de ne pas être plus amusant de cette manière. Autant donc acheté un jeu comme Jump Superstar pour s’éclater.

Dans le registre le jeu n’a presque que des défauts, parlons un peu des coups. Dans les précédents opus, le manque de coups basiques n’étaient pas non plus la pire des choses puisqu’il s’agissait d’un simple beat’em all. Dans Naruto : Saikyou Ninja Daikesshuu 4, le nombre de coups est toujours aussi peu élevé et seule les furies vous amuseront peut être. En effet, lors des furies, le jeu utilise l’écran tactile de votre Ds. Vous allez devoir gratter comme un fou furieux, appuyer sur lettres pour composer une technique ou encore souffler dans le micro pour lancer une attaque. Je pense que c’est l’un des seuls points positifs du soft.

Ne soyons pas non plus méchant, car le jeu a tout de même une grande qualité : son nombre de personnages. Vous aurez de quoi choisir et vous amuser sauf que seul, on utilise que les 1/10 des personnages tant il est inutile de servir de tous les protagonistes. Les furies sont aussi pas trop mal mis en scène puisque des images fixes et le nom des jutsus viendront accompagner le déclenchement de celles-ci.

Dois-je encore m’étaler pendant de nombreux paragraphes pour vous dire d’éviter ce jeu comme la peste ! Malgré quelques qualités, le jeu a une durée de vie ridicule, un scénario pratiquement inexistant, une bande son pas des plus inoubliables mais surtout une replay value atteignant les abîmes. Même en occasion ce jeu n’est pas une affaire, c’est pour dire. Les fans de la série ne trouveront même pas leur compte dans cette production bâclée et sans intérêt. En changeant Naruto : Saikyou Ninja Daikesshuu 4

Finalement, vous allez peut être me reprocher de n’avoir presque rien dit sur le jeu mais pourtant avec quelques lignes je pense avoir fait le tour de la question. Si vous vous voulez vérifier par vous-même, vous pouvez toujours prendre le risque de tester la bête. Comme je suis un gars sympa je vais tout de même attribuer un « gentil » 4/10. Pourquoi 4 ? Simplement car c’est le quatrième opus de la série et que le jeu à tout de même quelques bons côtés pour les fans. Pour les autres... Euh... Oubliez ces mots : Naruto : Saikyou Ninja Daikesshuu 4


NOTE : 04/10