Consoles-Fan
19/09/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

3012 articles en ligne

 
Snakes On A Plane
Pour qui sont ces serpents
qui sifflent sur vos t

Alors qu’un jeune homme assiste comme t

Tragi-comique

Toutes les vannes tournant autour des serpents, toutes les situations grotesques, je vous le rassure, vous allez y avoir droit. Que pourrait-on donc faire de drôle lorsqu’un type va assouvir un besoin pressant et qu’un serpent sort de la lunette. Prenons une dame avec une jupe et un serpent. Quelles seraient les envies du serpent, selon vous ? Vous avez compris, ça ne vole pas très haut, on finit par plus être amusé qu’horrifié, mais très rapidement, cela devient pathétique, idiot. Les dialogues sont lamentables, les feintes sont à peine croyables tellement cela va loin dans la débilité.

Les serpents sont incroyablement choquants tant ils sont peu crédibles à l’écran. Il n’est évidemment pas possible d’en dresser des vrais pour effectuer toutes ces imbécilités. Il faut donc faire appel à des images de synthèse, mais elles sont plutôt pourries et mal incrustées à l’écran.

A l’intérieur de la cabine, on a droit à des tas de personnalités bien stéréotypées : il y a le couple d’excités qui ne pense qu’à une chose : se retrouver au plus vite dans les WC. Il y a le rapeur qui n’aime pas trop les contacts humains, la fashion victime et son petit roquet, l’hôtesse de l’air blonde et sexy, le steward gay qui ne l’est finalement pas...

Si vous allez voir ce film, soyez indulgents pour ce film qui n’a pas sa place au cinéma et qui aurait du sortir immédiatement au video-club. Ah oui, et pour les fans de jeu vidéo, vous pourrez voir dans le film deux fois la même PSP, jouée par un adulte, et une DS, jouée par un enfant. J’adore le cliché. J’ai également relevé dans les dialogues : Playstation, PS2, XBox. Et sinon ? Ben rien !


 R