Consoles-Fan
12/12/2018

Auteur
  

3056 articles en ligne

 
C.R.A.Z.Y.
But we’re never gonna survive, unless...
We get a little crazy

Zachary Beaulieu est un petit gar

Bien vite l’homosexualité de Zachary se révèle, au grand désarroi de son père. Zachary va alors tout faire pour rejeter ses pulsions afin de ne pas déplaire au patriarche.

Si l’histoire est intéressante et analyse de manière intelligente et caustique une vie de famille sur fond d’expressions québecoises truculentes, quelques temps morts nous poussent parfois à décrocher de l’histoire. La bande originale est superbe et suit bien la période à laquelle se déroule l’action. Le look des personnages évolue aussi.

Néanmoins, vous vous doutez que que si ce film a franchi l’Atlantique pour débarquer dans nos salles de cinéma, ce n’est pas pour rien. Et puis, le film est doté d’une magnifique BO qui évoquera quelques souvenirs si vous êtes en âge de vous rappeler.


 R