Consoles-Fan
10/12/2018

Auteur
  

3056 articles en ligne

 
Hard Candy
Apr
une visite chez le dentiste s’impose

Harley et Jeff discutent chaque jour sur Internet comme le font chaque jour des millions de personnes. Ils d

Harley lui a tendu un piège, en revenant en effet sous divers noms, sur le chat de rencontre. A chaque fois qu’elle se prétendait âgée, Jeff ne s’intéressait pas à elle, par contre, il ne manquait pas de la contacter si elle se présentait comme une jeune adolescente pas encore pubère. Il n’en fallait pas plus pour éveiller ses soupçons. Mais ce qu’il faut à présent, c’est une preuve.

Extrêmement glauque, noir, malsain, pervers, déroutant, effrayant et psychologiquement très dur avec des scènes quasi insoutenables voire traumatisantes surtout si vous êtes un homme, voilà un film qui ne fait pas dans la dentelle et qui ne vous laissera certainement pas indifférent. Sur le plan esthétique, c’est du grand art. La photographie est magnifique.

Hard Candy est un huit-clos, dans la lignée de Misery, un excellent thriller qui vous fera vous agripper à votre fauteuil. Un must dans le genre qui dérange. Ah oui, il y a un petit détail amusant que j’ai relevé, vous souvenez-vous de Freeway, qui racontait une histoire moderne du petit chaperon rouge, mais qui traitait finalement déjà du sujet ? Voyez plutôt l’affiche de Hard Candy ! Alors, clin d’œil ou simple coïncidence ?


 R