Consoles-Fan
20/04/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2926 articles en ligne

 
Senk
Mais

Puisque les jeux d’Arcade sont courts par d

Le gameplay a su rester très simple car contraitement à un jeu de baston où il s’agit d’éviter une boule de feu, ici, le joueur se retrouve plongé dans les sensations du manic shoot et ses centaines de boulettes à l’écran. Il y a donc déjà fort à faire. Il existe un tir principal et deux tirs secondaires qui nécessitent une recharge matérialisée par les cercles qui entourent votre vaisseau. Plus le rayon du cercle est grand, plus le temps de recharge est long. Le tir principal peut être associé avec un dash, et il sera différent. Le dash est une option réellement utile car les déplacements des vaisseaux sont relativement lents et il faut parfois se tirer de situations périlleuses, riches en projectiles ennemis. Associé, à l’utilisation du bouclier, le tir principal proposera une configuration d’attaque encore différente.

A côté de cela, vous disposerz d’une jauge spéciale qui vous permettra de transformer votre vaisseau en gros boss imposant disposant de 3 types d’arme dont il est possible de combiner certaines vagues d’attaque, avec une certaine latence malgré tout, histoire de permettre à votre adversaire de souffler.

Ce qui m’a finalement beaucoup plus dans Senko No Ronde, c’est sa réalisation, même si cela peut vous étonner. Oui, le jeu est clairement très sobre. Il tourne sur une Naomi qui nous révèle en un gros clin d’oeil ce que nous aurions pu encore avoir sur Dreamcast. Et ça en jette plutôt. Il y a cette fameuse impression de réalisation sans accroc, de perfect pixel, avec pas la moindre trace de ralentissement et une fluidité impeccable. J’apprécie nettement plus ce cas de figure du jeu qui tourne de manière parfaitement optimisée.

Les décors spatiaux sont assez vides, et pour cause, mais la caméra se déplace sur des rails, histoire de les visiter. Les déplacements ne sont pas cohérents et pourraient gêner à la visibilité à l’instar d’un R-Type Final si G.Rev n’avait pas pensé à ajouter dans le plan de l’aire de combat des sortes de droites lumineuses qui filent au travers de l’écran. C’est donc à la fois joli et utile.

Senkô No Ronde reste malheureusement un titre assez court qu’on finit par abandonner rapidement en solo. Par contre, le versus, en live ou à la maison, permet de prolonger grandement le plaisir. L’achat de ce titre dépendra donc de votre profil de joueur.

Graphismes : 86%
Plus propre que propre avec une blancheur extra.

Animation : 90%
Impeccable, super fluide.

Jouabilité : 90%
Un gameplay assez classique, un peu à la Gyrus, mais qui sert un concpet très différent.

Bande Son : 83%
Electronique et éclectique

Intérêt : 91%
Bravo pour l’originalité !

Note Globale : 88%
Senkô No Ronde Rev. X correspond exactement à ce que j’en attendais mais il faut dire que je m’étais repassé de nombreuses fois les vidéos du jeu.


NOTE : 08/10