Consoles-Fan
24/05/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2943 articles en ligne

 
Bleach Blade Battlers
Encore un jeu

Pour la troisi

Ce nouveau Bleach est un jeu de baston réalisé en 3d employant la technique du cel shading afin de nous rapprocher du graphisme de l’anime. Dès les premières minutes de jeu, un titre vient irrémédiablement à l’esprit : Power Stone. Une vingtaine de persos vous attendent (5 sont disponibles d’entrée de jeu) et les modes de jeu assurent le minimum syndical.

L’histoire principale ne reprend pas du tout le scénario imaginé par le mangaka. En effet, on a droit à une "coupe des Shinigami" peu passionnante divisée en cinq chapitres, le dernier reprenant tout de même un bout du scénario original (la trahison du capitaine Aizen aidé de ses subordonnés Gin et Tousen).

Le jeu propose également un mode mission et un survival. Le plus intéressant est le mode mission puisque celui-ci vous permettra de débloquer personnages, décors, biographies, galerie via la boutique d’Urahara.

Malheureusement les missions proposées sont répétitives. Soit vous devez tuer un certain nombre d’ennemis (Hollow ou Shinigami de seconde zone) dans un laps de temps imparti, soit vous devez survivre à une série de combat contre un, deux voire trois adversaires en même temps, soit vous devez achever tel ou tel adversaire avec telle ou telle attaque...bref rien de bien palpitant. Surtout qu’une fois encore, le scénario original n’est pas du tout respecté. Mais c’est le seul et unique moyen de récupérer des persos supplémentaires et de l’argent afin d’accéder aux goodies citées auparavant.

Pour l’instant, le bilan n’est pas extraordinaire et malgré quelques bonnes idées, le jeu ne décolle jamais vraiment.

Bankai mais...

Du niveau technique, le jeu est plutôt beau même s’il est très loin de pousser la machine. Tout en cel shading, les dialogues sont retranscrits par le bias d’artworks animés. L’animation est honnête, sans jamais ralentir avec parfois de légers freeze mais rien de dramatique. En revanche, les effets spéciaux assurent une partie du spectacle lors du déclenchement des fury et autres Bankai.

Les décors ne sont pas très nombreux et l’aire de combat manque vraiment de profondeur, elle est très restreinte. Néanmoins, les décors sont pourvus d’éléments destructible (banc, voiture, camions, poubelles...) ce qui apporte un petit plus à mettre au crédit du coté fun du jeu. A ce sujet, le jeu est jouable jusqu’à quatre joueurs simultanément et c’est franchement jouissif. Durant les combats vous aurez droit à divers bonus : vie, énergie spirituelle, temps de fury...sympa. A titre de comparaison, le jeu apparaît beaucoup moins bordélique qu’un D.O.N et se révèle en mullti très agréable.

Zanpakuto en carton.

Si le jeu se veut amusant à plusieurs, son gameplay réduit lui fait cruellement défaut... En effet, pour un jeu de baston, force est de constater que les coups sont loin d’être nombreux et les possibilités de combo quasi inexistantes. Dommage car avec l’univers de Bleach, les développeurs auraient pu trouver matière à faire beaucoup beaucoup mieux. Il n’y a qu’à regarder du coté de l’épisode DS pour s’en convaincre.

Pour les fans de Bleach, ce nouvel opus leur procurera du plaisir mais ne comblera pas les attentes pour ceux souhaitant un vrai jeu de baston à l’instar des adaptations de Naruto. Trop de peu de persos et des absents de marque, un gameplay trop pauvre et creux et un jeu n’offrant pas de véritable challenge...

Pour les autres, préférez lui Naruto Narutimate Hero 3, bien plus complet, fun et bien mieux réalisé.


NOTE : 06/10