Consoles-Fan
19/12/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

3061 articles en ligne

 
El Laberinto del Fauno
Je me suis perdu
dans les bobines de ce film

Le labyrinthe de Pan est un conte pour... adultes. Et si vous ne me croyez pas, sachez que le film est class

Ce film espagnol se déroule en pleine époque franquiste. Carmen vient de se remarier avec le Capitaine Vidal. Sa fille Ofélia, férue de contes de fée découvre près de sa nouvelle demeure un étrange labyrinthe de pierre assez mystique et habité par un faune. Celui-ci lui explique qu’elle est la princesse d’un mystérieux royaume féerique. Mais pour rejoindre le royaume, elle doit accomplir 3 épreuves plus dangereuses les unes que les autres.

Si le film s’adresse bien à des adultes, il utilise néanmoins les ficelles basiques d’un conte, modifiant ainsi tous nos repères dans le but inavoué de nous piéger ? L’histoire, qui est excellente, s’inspire en partie d’Alice au Pays des Merveilles puisqu’elle relate la vie d’une jeune fille tentant de fuir le monde réel pour un monde meilleur et imaginaire. Les références sont nombreuses et mystiques. Les décors sublimes nous envoûtent et nous inquiètent comme Tim Burton aurait pu aussi bien le faire.

Je regretterai juste que ce film ne s’adresse pas aussi aux plus jeunes car c’est vraiment la démonstration d’une certaine violence qui rend le labyrinthe de Pan inmontrable aux enfants. Mais d’un autre côté, cette opposition de récit enfantin et de toute cette hémoglobine est finalement assez étonnante. Il faudrait juste qu’ils nous sortent le DVD en deux versions différentes pour le choix de certaines scènes afin que tout le monde puisse en profiter.

Néanmoins, le labyrinthe de Pan est une excellente surprise cinématrographique en cette fin d’année.


 R