Consoles-Fan
25/05/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2943 articles en ligne

 
God Hand
N’est pas God
qui veut...

Attention ! S’il y a bien un adjectif pour d

Hokuto no Far West

Le jeu se déroule dans un Far West rempli de punk-loubards bardés de mauvaises intentions. Votre mission est donc de rétablir l’ordre à grands coups de claques et à ce niveau là, vous allez vous régaler ! La palette de coups est phénoménale et ces dernier sont tous paramétrables selon vos désirs, c’est-à-dire que vous ne pourrez pas disposer de tous les coups, il faudra les choisir et composer votre propre style ! Rassurez-vous, vous pourrez changer à tout moment^^.

Autant vous dire qu’en terme de confort, c’est le must ! Au début du jeu, seuls quelques coups sont disponibles, vous en achèterez des nouveaux entre les niveaux, au magasin (un peu à la manière d’un Dongeons et Dragons avec les différentes armes et power-up)

En plus des coups "classiques" vous disposez de coups spéciaux très efficaces permettant de faire le ménage autour de vous.

Si je parlais de Hokuto dans mon test, c’est bien sûr pour faire référence au célèbre Ken le survivant (Hokuto no Ken au Japon). Vous constaterez par vous même que la force de vos coups et "légèrement" démesurée et qu’ainsi vous pourrez faire voler les ennemis en l’air, les encastrer dans les murs, exploser des éléments du décor...

On pense tout de suite au maître du Hokuto, les "Atatatatatata" en moins. Vous aurez également la possibilité d’utiliser certains éléments du décor : barils, caisses, poutres...ce qui rajoute à l’esprit défoulant du soft...

Pas le dieu de la réalisation

Pour la partie technique, il faut bien avouer que God Hand ne vous attaque pas la rétine : les décors sont assez vides (bon c’est le désert mais bon !) et constitués de quelques baraquements posés ici et là, des barrières, des murs et c’est tout. L’ensemble est assez moche avec des textures ternes et des graphismes simplistes. On notera la présence d’un aliasing prononcé. Un peu dommage quand on sait ce que la PS2 a dans le ventre.

Ce n’est cependant pas "daubique" mais quand on voit tourner des God of War, Devil My Cry 3 ou Onimusha Dawn of Dreams, on est en droit de se poser des questions.

En revanche l’animation s’en sort bien, le jeu est très fluide, ça va vite, il n’ y a pas de freeze durant les combats...vive le 60 Hz.

Pour le coté musical, on se trouve en plein country décalé teinté de rock : une bande son délirante collant parfaitement à l’ambiance et dont on retient quelques mélodies.

Quant au gameplay, il est très complet et offre des possibilités d’enchaînements quasi illimitées, étant donné qu’on peut tout paramétrer soi-même, le système des coups spéciaux (que l’on choisit dans un menu in-game après une pression sur R2) est bien pensé et les esquives (gérées au stick droit) sont très efficaces.

On ne s’ennuie pas avec God Hand qui vous propose un challenge relevé et bourré d’humour, on regrettera seulement une qualité inégale pour ce qui est de la réalisation mais qui ne gâche en rien le plaisir du jeu.


NOTE : 08/10