Consoles-Fan
16/01/2018

Auteur
  

2888 articles en ligne

 
Marvel Ultimate Alliance
On est ridicule d
mais on assume !

Les vilains sont revenus de vacances, et la premi

Gros pétard mouillé que ce Marvel Ultimate Alliance, et pourtant , j’y ai cru... Je ne suis pas un fan de comics, je n’en lis même jamais, mais l’idée de voir un beau cross-over comme celui-là était une idée réjouissante, d’autant que la réalisation avait l’air de suivre. Mais en réalité Marvel Ultimate Aliance est un jeu vraiment superbe, avec plein d’animations dans les décors, mais un peu toujours les mêmes : le coup du ventilateur géant, c’est joli, ça fait plein d’effets de lumière somptueux, mais ça finit par lasser.

En fait, Marvel Ultimate Alliance ne tire pas partie de sa modélisation tant la caméré est mal placée, en vue de ¾ et assez éloignée. Du coup, à part peut-être la finesse, cela ne fait pas très next-gen. Mais le véritable élément irritant, c’est le gameplay complètement mou du genou et bordélique puisque 3 super-héros vous accompagnent.

Même un super-héros se repose

Le challenge est risible car le jeu ne vous mettra jamais à mal. Si un de vos super-héros voit sa barre d’énergie réduite à néant, il abandonnera le groupe jusqu’à ce que vous retrouviez un point de sauvegarde. Là, vous pourrez modifier comme bon vous semble votre équipe. Les blessés se reposeront et seront bien rapidement à nouveau disponible.

Avec toute ce super panel de super-héros, je me suis super ennuyé avec ce jeu super nul, super bourrin qui a l’air bien plus super de loin que de près et surtout qui a un super look dans la vitrine de votre super magasin de jeu vidéo. En espérant que votre super vendeur se montrera encore plus super que d’habitude en ne nous conseillant pas cette super daube.

Graphismes : 72%
C’est plutôt joli mais on en profite pas vraiment à cause de l’emplacement aérien de la caméra. Les effets d’éclairage sont bien sympas !

Animation : 76%
L’animation est correcte. Le jeu se démarque plus pour la richesse de l’animation présente dans ces décors.

Jouabilité : 23%
Mou du genou.

Bande Son : 43%
Enervante.

Intérêt : 11%
Une torture.

Note Globale : 22%
A oublier


NOTE : 02/10