Consoles-Fan
21/04/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2927 articles en ligne

 
Dead Or Alive Xtreme 2
On voit sa culotte
Rholala dis donc !

Ce qui est bien finalement, avec Dead Or Alive Extreme 2, c’est que le jeu annonce la couleur d

Techniquement parlant, Dead Or Alive Extreme 2 fait partie de cette catégorie irréprochable : c’est beau, très beau, coloré, très coloré, fluide, très fluide. Je pourrais continuer comme cela pendant des heures avec les compliments mais il me tarde de vous parler du gameplay, de l’intérêt et de la comparaison avec l’opus précédent.

Sur cet aspect là, eh bien, je n’ai rien à dire. Non pas que ce soit réussi, mais plutôt qu’il n’y a rien à raconter sur ce vide ludique. Il n’y a vraiment que le clone de Wave Race, véritable nouveauté du titre, qui s’en sort avec les honneurs même si le titre de Nintendo est loin d’être plongé dans l’ombre. Le volley est toujours aussi pathétique : vite, ressortons Beach Spikers. Il ne reste plus que des mini-jeux où il faut attraper un drapeau, traverser la piscine sur des bouées, se donner des coups de pepettes ou encore se reposer. Profitez-en pour prendre quelques photos tant que vous y êtes.

N’oubliez pas de faire des cadeaux à votre entourage afin d’améliorer vos relations. Les filles sont vénales. Tout le monde le sait ! Et comme les cadeaux, ça coûte cher, n’oubliez pas de faire un tour au casino si vous souhaitez faire fructifier les primes gagnées en journée lors des différentes épreuves.

Dead Or Alive Extreme 2 est vraiment un jeu sans intérêt sauf si vous aimez être séduit par des pixels d’une finesse sans égal jusqu’à présent. Vous pourrez jouer à la barbie avec les demoiselles : l’intérêt principal est de leur faire changer de maillot afin de réduire de manière proportionnel leur surface en tissu et vos économies. Jouer pour déshabiller un peu plus les fifilles chaque jour et observer leurs nouvelles marques de bronzage, c’est peut-être très intéressant dans la vie réelle, mais une manette ne propose pas les mêmes qualités tactiles.

Faire un jeu sexy n’est certes pas déplaisant mais votre statut de gamer vous rappellera bien vite à l’ordre en vous faisant changer de jeu bien rapidement, d’autant que par rapport à l’opus précédent, les choses n’ont pas trop évoluées.

Graphismes : 97%
C’est vraiment très beau, c’est vrai hein ? Quand même !

Animation : 97%
Ah oui, et c’est vraiment très fluide aussi ! Ah si, c’est très fluide !!

Jouabilité : 65%
Oula ! Oui, là quand même c’est déjà plus difficile d’en dire du bien. Pour les minigames ça va. Pour le jeu de jetski, ça passe, et pour le volley ball, ça fait mal.

Bande Son : 90%
De la jpop très mielleuse mais plaisante, baba cool.

Intérêt : 25%
Après avoir essayé un peu de tout, on a plus trop envie d’y revenir. Seule la collection d’items et de maillots, surtout de maillots, nous pousse à rallumer la console. Bof quoi !

Note Globale : 45%
Les beaux jeux ne font pas les bons jeux, même avec des filles en bikini.


NOTE : 04/10