Consoles-Fan
20/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2889 articles en ligne

 
Wii Play
C’est aussi un petit peu pour
qu’on a allum

Vendu exclusivement avec une Wiimote, cette nouvelle compilation qui peut rentrer dans la m

Quelques jeux de Wii Play ont en fait servi de démo technique (c’est aussi le cas de Wii Sports et prochainement de Wii Music) afin de mettre l’accent sur le gameplay unique offert par la Wii. Ce qui signifie en gros, que vous ne verrez point ici de démo technique fracassante. Nous voilà en total décalage avec les consoles next-gen.

Neuf jeux sont disponibles, à débloquer rapidement un par un. Ce Wii Play est un prétexte pour vous expliquer la richesse de possibilités de votre Wiimote et vous laisser vous exercer puisque vous n’avez jamais pu jusqu’alors avoir de pareilles sensations. J’espère que votre cœur tiendra le coup.

Pour ma part, tout cela n’est que du vent, c’est l’aspect ludique qui m’intéresse ici. Et il faut bien avouer que Wii Play réussit très bien sa mission. Je peux donc l’estampiller de véritable jeu, bien au-delà d’une simple démo technique donc. Décorticage.

Si vous le voulez bien, nous allons parcourir le jeu tel que je l’ai découvert, par ordre d’apparition des jeux.

Le premier minigame jeu est inspiré du célèbre Duck Hunt. Le jeu vous propose donc d’utiliser votre Wiimote comme un fusil et s’exploser diverses cibles animées ou non. Ne tirez jamais sur votre Mii mais explosez celui de votre adversaire. A la fin de l’épreuve, empêchez des extra-terrestres d’enlever votre Mii. Objectivement, c’est très fun et le score attack est intéressant. C’est bien parti.

Le deuxième minigame est mon préféré. Il s’agit d’un jeu d’observation. Vous devrez identifier deux, voire trois Mii identiques, ou encore cliquer sur le Mii le plus rapide. Des variantes vous proposeront des Mii en mouvement ou dans le noir. Dans ce cas, vous utiliserez votre Wiimote comme une lampe de poche afin de dévisager les Mii. Les épreuves sont variées et vous devez exploser votre score dans une limite de temps : tout bonnement excellent.

Le troisième minigame pourrait paraître pour le Wii Tennis du pauvre mais il n’en est rien puisqu’ici, vous dirigez une raquette de ping poing. Le concept est donc bien différent de Wii Tennis puisque je vous le rappelle, vous ne dirigez pas vos personnages. En gros, c’est un Pong revisité et ce n’est pas le seul de la compilation.

Le quatrième jeu vous montre qu’il est possible d’effectuer très rapidement des rotations avec votre Wiimote. Vous devez placer votre Mii dans des sortes de bulle afin de les faire éclater avant qu’elles ne touche le sol. Marrant.

Quand je vous parlais de Pong revisité, je faisais aussi allusion au jeu de Hockey qui s’inspire tout simplement des jeux de table à air pulsé que l’on trouve dans les Luna Park. Le but du jeu est d’envoyer rapidement un palais dans le goal de l’adversaire. Ici aussi, c’est vraiment très amusant. Dommage qu’on ne puisse pas y jouer à 4 et revisiter Warlords. Ici aussi, les gamers vont se gaver avec ce jeu aux néons psychédéliques.

J’ai détesté la simulation de billard. Sans doute parce que j’ai un billard et que ça ne peut pas remplacer un vrai billard. On a trop l’impression de ne rien tenir à main et de ne rien savoir doser. Je n’y jouerai sans doute plus jamais.

Le jeu de pêche m’a par contre plus amusé même s’il y a un petit aspect hasardeux. Mais pêcher des poissons sous les yeux de son adversaire est assez jouissif. L’idée est simplement de faire traîner votre hameçon devant les poissons qui tombent assez rapidement dans le piège. Il suffit alors de monter rapidement votre Wiimote et le jour est joué. Les graphismes de ce jeu ont un rendu comparable à Parappa The Rapper, comme si les sprites étaient passés sous un rouleau compresseur.

La course de vaches ressemble beaucoup à un jeu de course de chevaux signés Namco où il faut faire du cheval à bascule très rapidement tout en cravachant. J’aurais aimé que la cravache soit au moins conservée mais en réalité, les vaches se pilotent comme des voitures si ce n’est qu’il faut sauter de temps en temps au-dessus d’une clôture. Le principe cependant est intéressant : c’est une course sans en être une dans le sens où le but du jeu n’est pas de terminer premier mais de renverser le plus possible d’épouvantails. Premier arrivé, premier servi, certes, mais être en tête a également le désavantage d’être plus rapide et fatalement, il est plus difficile de choper des points. Pour accélérer et décélérer, tourner votre Wiimote comme le manche d’un guidon de moto.

Enfin, un véritable clône de Tank Plus (Atari 2600) vous est offert sur cette compilation. Des affrontements en char avec des traîtrises en cascade vous seront proposés. En effet, le but du jeu est d’éliminer votre adversaire mais bien souvent, une union démarre afin d’éliminer l’ordinateur, à moins que votre allié de fortune ne vous attaque par derrière.

Graphismes : 24%
La 2D passe déjà mieux.

Animation : 56%
F.A.R : y’a rien à faire !

Jouabilité : 70%
Varié : découvrez tous les secrets de votre Wiimote.

Bande Son : 62%
Basique mais un peu abrupte.

Intérêt : 75%
Des minigames en suffisance mais l’absence d’un mode 4 joueurs, ça fait bobo !

Note Globale : 70%
Même si certains jeux risquent de vous lasser, d’autres comme le hockey sont, à mon avis, indémodables.


NOTE : 07/10