Consoles-Fan
24/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2890 articles en ligne

 
One-Chanbara vorteX
Kiketsu o tsugu Monotachi
Mmmmmmm les poulettes !

Une babe en dessous et porte-jartelles, avec un chapeau de cow-boy, des shurikens plein le string juste pour faire joli, arm

Sur PS2, on avait droit à de la PSone lissée, cette fois-ci, ce sera donc de la Xbox, mais en haute définition. L’avantage, c’est que visuellement, ça reste tout de même beaucoup plus actuel même s’il est clair que face aux autres titres de la XBox 360, One Chanbara X va avoir du mal à faire le poids.

Si le jeu impressionne tout de même pour la quantité de personnages affichés simultanément à l’écran et sa grande fluidité, on ne peut pas dire que l’animation soit très travaillée ni que les décors légèrement répétitifs soient somptueux. Ils ne proposent d’ailleurs pas grand-chose comme interaction. De plus, on a un peu tendance à s’y perdre.

Le jeu propose un gameplay très simplifié qui contentera les amateurs d’Arcade, et j’aurais même tendance à dire, les fatigués de la manette qui reviennent d’une soirée très arosée. Tout ça pour vous dire que One Chanbara X est vraiment très accessible. Certains éléments ont tout de même été ajoutés pour rendre le gameplay un peu plus complexe comme la possibilité de gérer un inventaire de divers items proposant divers effets comme du désenvoûtement, remplir la jauge de vie...

Entre chaque stage, ils vous sera possible de booster le statut de vos personnages. Vous jouez en "tag" la plupart des niveaux et avez la possibilité de faire intervenir une écolière ou encore une policière sexy qui manie bien les armes à feu. Ce qui est pratique pour le combat à distance. Certains boss sont même sympas et vous forcent quand même à prêter pas mal d’attention à l’action sous peine d’échouer. Heureusement, vous ne devrez pas recommencer tout le stage : il y a des check points.

One Chanbara X est notoirement sexy et gore. Mais attention, c’est du gore rigolo. Il y a une telle surenchère de sang que le jeu n’est guère effrayant. Notons enfin la présence de belles vidéos et de cut-scènes façon digital comics qui devraient ravir les amateurs du genre. Un genre qui ne se prend définitivement pas au sérieux et qui développera certainement énormément de sympathie auprès des joueurs qui ne se prennent pas au sérieux non plus.

Néanmoins, il faut reconnaître que One Chanbara X est d’une pauvreté affligeante, que le jeu se termine vraiment très rapidement et que ce n’est pas la collection de costumes, à la manière d’un Dead Or Alive Xtreme Beach Volley qui va véritablement relancer l’intérêt. Aussi, je vous conseille d’attendre la bonne occasion afin de saisir le jeu à bon prix, sous peine d’être déçu.

Graphismes : 65%
Les filles sont belles, mais le reste...

Animation : 64%
La caméra apporte des mouvements fluides dans ce monde habité par des zombis et des humains raides comme c’est pas imaginable sur une console de cette puissance.

Jouabilité : 80%
basique de chez basique.

Bande Son : 80%
Un opening très sympathique et dans l’ensemble aussi, le jeu se débrouille plutôt bien : ça pulse.

Intérêt : 73%
Ne se termine finalement pas si rapidement que ça pour un jeu fastfood. Attention tout de même de ne pas consommer des quantités trop importantes d’affilée sous peine d’indigestion.

Note Globale : 70%
Finalement, c’est plutôt pas mal même si la réalisation accuse un peu le coup. Un jeu qui ne se prend pas la tête.


NOTE : 07/10