Consoles-Fan
20/05/2018

Auteur
  

2941 articles en ligne

 
Runaway : A Road Adventure
le retour en force
du point and click

Genre phare dans le d

Vous incarnez Brian Basco, un étudiant qui s’apprête à rejoindre une prestigieuse université. Sur le chemin, il tombe nez à nez ou plutôt de par choc à nez avec une mystérieuse fille tentant de s’échapper des griffes de tueurs de la mafia... Vous décidez de l’amener à l’hôpital. Voila le point de départ de cette aventure...

Et c’est parti pour plusieurs heures de plaisir !

La fille renversée s’appelle Gina et à son réveil, elle vous expliquera que son père vient de mourir par les mains de tueurs peu scrupuleux de la mafia mais qu’avant cela, ce dernier lui avait confié un mystérieux crucifix dont elle aimerait bien connaitre la signification...

Vous décidez de l’accompagnez (à cet instant, vous ne savez vraiment pas dans quelle folie vous vous embarquez !!!) en renonçant à Berkley.

Ce jeu vous fera faire le tour des Etats-Unis aux travers de lieu somptueux et varié : un désert, un canyon, un musée, un ville abandonnée digne des plus grands far-west... Vous rencontrerez également un bon nombre de personnages tous plus burlesques les uns que les autres : un scientifique en perdition attendant la venue des extraterrestres, des drag queen dans le désert, une voyante, les tueurs de la mafia, un artiste, une jeune et riche héritière...

Bien évidemment tout ce petit monde vous aidera dans votre quête de vérité à propos du crucifix et discuter avec l’ensemble de ces personnages sera nécessaire afin d’obtenir tous les objets, clé, armes...

Vous l’aurez compris, comme dans tout bon point & click qui se respecte, vous progresserez en résolvant des énigmes. De la plus simple à la plus "capilo-tractée", certaines sont très improbables et d’autres très simple. L’ensemble forme une difficulté homogène mais parfois rebutante tant les solutions aux énigmes posées semblent farfelues... D’une moyenne de 15h, l’aventure est longue et vous tiendra en haleine jusqu’à son dénouement, attendez vous à quelques surprenant rebondissements !

Runaway ou l’art du beau...

Un des gros points positifs du soft, ce sont ses graphismes. Tous les tableaux sont superbes, dessinés avec beaucoup de souci du détail, chaque lieu est un enchantement pour les yeux...

L’animation est parfois un peu rigide mais dans l’ensemble ça bouge bien, il faut dire qu’il n’y a souvent pas plus de 3 personnages en mouvement à l’écran... Seule petite ombre au tableau : lorsque les personnages prennent la parole dans les cinématiques (95% des cas), seule leur bouche est animée ! Un peu déroutant au début, on s’y habitue très vite !

Pour l’ambiance sonore, les musiques sont agréables mais ne resteront pas dans les annales. C’est au niveau du doublage français que réside un autre point fort, les dialogues sont très vivants avec de nombreux clins d’œil au monde du cinéma, de la musique, des jeux vidéos... Le tout saupoudré d’une pointe d’humour, ce qui ne gâche rien...

Le scénario est super bien construit et vous aurez l’impression de suivre un vrai film tout au long de votre périple !

Un vrai hit que ce Runaway, il est de plus proposé à un prix ridicule (5 €), alors courrez vite vous le procurer !!!


NOTE : 08/10