Consoles-Fan
19/09/2018

Auteur
  

3012 articles en ligne

 
Perfect Stranger
Let me be your perfect stranger
your perfect lover !

Alors que Rowena (Halle Berry) enqu

Rowena, dépitée, quitte le journal mais se relance rapidement dans une autre enquête liée au meutre de son amie d’enfance. Peu avant de mourir, celle-ci avait révélé qu’elle avait fait la connaissance d’Harrison Hill, célèbre publicitaire qui aime lever ses conquêtes dans des chats de discussion sur le net.

Rowena décide de se faire engager comme stagiaire dans la société de Hill afin d’en découvrir un peu plus sur le personnage, bien décidée à aller jusqu’au bout avec l’aide de son collègue et complice. Même si le film semble un peu patauger, le twist final aura de quoi plaire même si la manipulation est maladroite : la pirouette est en effet aussi complexe qu’inattendue.

Au final, il faut avouer que le film fait plus série B que coup de génie. Dommage car Halle Berry y est resplendissante, séduisante. Bruce Willis semble plus catapulté dans cette étrange aventure.


 R